Blancs du sud, blancs du Rhône

24/01/2020 - Quelques jours ne suffisent pas pour explorer toute l’étendue des blancs du Rhône. Frais, complexes, structurés, fruités, bien élevés, ils nous accompagnent avec grâce.

Ils nous étonnent par leurs variétés presque illimitées qui peuvent dérouter certes les coutumiers des mono-cépages. Ici, tout au long du fleuve, les climats changent comme les terroirs, les savoir-faire, les habitudes et les envies de nouveautés.

Domaine de Longue Toque 2017
Côtes du Rhône blanc – Gabriel Meffre
 

Le paille de la robe se nuance d’émeraude, le nez avoue tout de go le caractère solaire du vin, même si la parcelle plantée dans les Dentelles de Montmirail à 470 m a échappé au stress hydrique.
Il a fait chaud et sec en 2017, mais le calcaire du terroir a su préserver un peu d’acidité pour équilibrer la suavité de la texture aux impressions miellées.
Et puis, il y a la fraîcheur du fruit, mélange d’agrumes confits et de marmelades de poire et de pêche blanche, poudrée d’amande, relevée de poivre blanc, assortie de romarin.
La légère amertume du condiment vient encore booster le fruité. Enfin, malgré toutes ses rondeurs, la cuvée offre du croquant et un trait minéral.
Un vin complexe à la finale florale qui parfume une dernière fois les papilles dont l’envie d’une rapide deuxième gorgée se fait rapidement ressentir.
Assemblage de 60% de Marsanne, 25% de Roussanne et 15% de Grenache qui poussent dans les éboulis calcaires exposés au nord-ouest. Vendange matutinale.
Pressurage des grappes entières. Soutirage et fermentation 65% en cuve et 35% en demi-muid, 7 mois d’élevage.
Buvons-le avec une cuisine goûteuse tant du sud que du nord, tarte à l’oignon ou pissaladière, coquilles saint jacques crues ou snackées ou pâtes aux oursins, blanquette de veau ou lapin à la provençale, …
Et n’oublions pas les fromages, presque tous.
https://gabriel-meffre.fr
www.corawine.bewww.drinksco.be

Les Plans Grenache 2017
Côtes du Rhône blanc – Domaine du Trapadis

 La robe vert pâle respire le frais qui embaume la garrigue rafraîchie de rosée au petit matin.
Moment où le soleil fait s’évaporer les fragrances végétales de thym, de genévrier et de romarin, allégées par le parfum délicat de la lavande.
La bouche grasse et minérale se nuance d’un bouquet floral de verveine et de violette, puis croque la pomme soulignée d’un trait anisé.
Une impression tannique assoit le vin, son léger relief vient renforcer la fraîcheur. À la fois dense et élégant, il plaît !
Si l’étiquette mentionne Grenache, le cépage n’occupe que 90% du volume complété de Clairette.
Les vignes âgées de 20 ans poussent sur une ancienne terrasse de l’Ouvèze au sol de galets roulés à matrice d’argile rouge. Récolte manuelle en cagettes et pressurage direct et débourbage à froid.
Début de vinification en cuve puis entonnage en barriques usagées vers le milieu de la fermentation alcoolique, malolactique sur lies. Élevage de 8 mois sans soufre et sans soutirage dans les mêmes contenants.
Buvons-le déjà à l’apéro, juste refroidi avec quelques agapes comme quelques crevettes grillées ou des petites tomates crevettes en bouchées, on poursuit avec une terrine de foie de volaille, puis du veau ou du porc au thym ou aux champignons.
Voilà quelques idées, non exhaustives, avant le plateau de fromages qui privilégiera les chèvres et les pâtes pressées de vache. 
www.domainedutrapadis.comwww.facebook.com/DomaineduTrapadis
www.basin-marot.be  – www.tannico.be

Marc Vanhellemont

Pour accéder aux autres Coups de Coeur, cliquer ici

Laisser un commentaire