Cairanne passe en cru !

17/02/2016 - C’est officiel, c’est signé, publié: 7 ans après le dépôt de son dossier à l’INAO, Cairanne devient une appellation d’originale contrôlée à part entière (en rouge et en blanc). C’est le 17ème cru des Côtes du Rhône, et le 6ème du Vaucluse. Les vins de Cairanne étaient vendus sous la mention Côtes du Rhône Villages depuis 1967, et Côtes du Rhône Villages Cairanne depuis 1999.

«Encore une AOC de plus!». «A quoi ça sert, si ce n’est à faire monter les prix?», disent les sceptiques… L’argument est un peu court.

D’abord, parce que pour l’obtenir, leur AOC, les vignerons de Cairanne ont dû s’appliquer de nouvelles règles – leur cahier des charges est un des plus rigoureux de toute la vallée du Rhône méridionale.

Le Village de Cairanne /

Vendange manuelle, et avec tri !

Outre quelques points désormais classiques dans la réglementation des AOC (délimitation parcellaire, règles d‘encépagement, qui, dans ce cas précis, favorisent le grenache, en rouge), on note d’abord une volonté d’augmenter la densité de plantation, en réduisant l’écartement maximum entre les ceps (de 2,5 à 2,4m) pour les nouvelles plantations; et de limiter la productivité (le rendement butoir étant fixé à 40 hl/ha pour les rouges et 42 pour les blancs). La superficie plantée ayant sensiblement augmenté ces 20 dernières années, il fallait en revenir à plus de modération dans l’expansion.

Mais le point le plus saillant du nouveau règlement est sans doute qu’à partir de la récolte 2020, toutes les vendanges devront être manuelles, avec tri obligatoire à la vigne ou au chai (dans le but d’éliminer les grappes non mûres, les grains flétris ou altérés).


Cairanne, portrait robot

Cep de vigne (Cairanne) / Vine stock (Cairanne)Nombre de communes : une seule (Cairanne)
Surface en exploitation : environ 950 ha.
Production moyenne : 27.000 hl

Hier première des Côtes du Rhône villages avec dénomination de commune en termes de volume de production (devant Signargues et Valréas), Cairanne devient la plus petite appellation communale du Vaucluse, à l’exception de Beaumes de Venise, et quasi à égalité avec Rasteau.

Sols : argiles blanches et calcaires au Nord, cailloutis au Sud, argiles rouges à l’Ouest., terres siliceuses sur les garrigues.

Encépagement : en rouge, le grenache noir est à présent le seul cépage principal, et doit représenter au minimum 50% des cuvées (et au maximum 80%), la syrah et le mourvèdre étant les deux cépages complémentaires (20% minimum à eux deux). En pratique dans les assemblages, le Grenache ne peut représenter moins de 40% de la cuvée.

En blanc, le cahier des charges prévoit trois cépages principaux : clairette, grenache blanc et roussanne, et quatre cépages accessoires (bourboulenc, marsanne, piquepoul et viognier).

Affaire à suivre…

Par ailleurs, « toute modification substantielle de la morphologie du relief et de la séquence pédologique naturelle des parcelles destinées à la production de l’appellation d’origine contrôlée est interdite».
Autant de points qui vont dans le sens d’une mise en avant d’une identité Cairanne, ou tout au moins d’une qualité minimale, ce dont l’amateur ne peut que se féliciter.

Quant à l’augmentation supposée des prix : constatons que pour d’autres Villages passés en Crus (Vacqueyras, Vinsobres, Beaumes de Venise…), elle n’a guère été forte.

Un seul petit bémol, tout de même: alors que la nouvelle appellation, dans sa revendication du lien au terroir, désormais classique pour les AOP, évoque «le climat sec renforcé par l’action du Mistral, favorisant le bon état sanitaire de la vendange et l’accumulation de polyphénols dans les raisins», elle autorise l’irrigation. Au titre du fameux terroir, justement, nous y sommes tout à fait opposés.

Mais soyons positifs : une appellation n’est pas une fin en soi mais plutôt une porte, un chemin. Cairanne sera ce que ses producteurs en feront, et si l’on en juge par leur engagement, par leur motivation, ainsi que par les contraintes qualitatives qu’ils s’imposent à eux-mêmes, elle est plutôt bien partie. 

Marc Vanhellemont et Hervé Lalau

www.vignerons-cairanne.com

Pour les autres News cliquer ici

Coupe geologique (Cairanne) / Geological profile (Cairanne)

Laisser un commentaire