Crus du Muscadet : 3 coups de coeur

15/04/2016 - La décennie 2000 n’a guère été facile pour le vignoble de la région de Nantes. Chimie à outrance, mécanisation extrême, rendements trop élevés, autant de raisons pour expliquer la piètre qualité de trop de Muscadet vendus à bas prix. Conséquence, une grave crise et identitaire et commerciale.

Fort heureusement, la vie des sociétés humaines est ainsi faite qu’après toute crise, vient une réaction. Et en Muscadet, le réveil passe depuis quelques années par une volonté de revenir vers l’expression la plus fidèle possible du cépage melon de Bourgogne sur des terroirs aux sols variés : granit, micaschiste, gneiss, gabbro, amphibolite, sablo-argileux. Dans cet esprit, neuf Crus Communaux ont été délimités.

Illustration de cette renaissance

La cave des Oblats à Liège m’a  récemment donné l’opportunité de déguster trois vins nés sur trois de ces Crus communaux. La question de départ était : ces cuvées ont- elles bien une identité distincte pouvant correspondre à trois terroirs différents ? A la dégustation la réponse est positive : les trois vins affichent des personnalités nettement distinctes qui résultent  des caractéristiques particulières de chaque Cru que les vignerons s’efforcent  de mettre au mieux en évidence par leur travail.

marc11Domaine de la Pépière – Cru Clisson  2013
AOP Muscadet de Sèvre et Maine

Le cru Clisson est produit sur la partie la plus méridionale du massif armoricain.
Le sous-sol granitique est recouvert de graviers ou d’argiles associées à des galets roulés.
Les hautes qualités drainantes de ces sols assurent un enracinement profond, ce qui confère au vin tous les éléments minéraux indispensables à ce terroir.
Dès le nez, une fine minéralité saline s’impose au milieu  de notes aromatiques de lilas  et de cendres.
Cette complexité se retrouve en bouche dans une matière tout en vitalité, pureté et salinité.
Ce vin offre à la fois finesse et consistance. Sa finale est d’une belle persistance et le verre une fois vide exalte durant plusieurs minutes l’élégante complexité du vin. www.domainedelapepiere.com

 

Domaine Bonnet-Huteau – Cru Goulaine 2012
AOP Muscadet de Sèvre et Maine

goulaine_btle1_510x600Le terroir de Goulaine, c’est une succession de buttes aux sols de micaschistes et de gneiss avec des parcelles viticoles implantées sur le haut des coteaux. On y trouve aussi des veines de granit, d’amphibolite. Né de vignes de plus de 40 ans, ce vin offre  des arômes expressifs d’agrumes jaunes type yuzu au nez comme en bouche. L’acidité est ici moins tranchante car habillée de pulpe de fruits et de gras. Toutefois à l’aération, une fine minéralité vient accroître la complexité d’ensemble, jusqu’à délivrer une finale longue et délicatement saline. Ceci augure d’un développement en finesse et élégance d’ici quelques années. www.bonnet-huteau.com

Rémi-Bonnet21Domaine Damien Rineau – Cru Gorges 2010
AOP Muscadet de Sèvre et Maine

Les sols de ce Cru sont des terrains de gabbros émiettés, dominés par une bonne couche d’argile sur les pentes qui dominent la Sèvre.
Ils sont donc assez fertiles, sans stress hydrique. Rien d’étonnant donc à ce que ce vin soit dense, avec un nez plus puissant que les précédents.
La rondeur de la matière se voit cependant équilibrée par la fraîcheur d’une minéralité épicée.
La force du vin s’accompagne d’arômes d’agrumes jaunes intenses mêlées de notes plus discrètes de fougères, de chèvrefeuille. Bonne persistance sur une note fumée.
Un authentique Muscadet de terroir et de garde. http://www.cru-gorges.com/index.php/fr/producteurs/damien-rineau.html

 

www.cavedesoblats.com

 

Bernard Arnould

Pour accéder aux autres rubriques « IVV vous fait voir du pays », cliquer ici

Laisser un commentaire