Découvertes récentes en Val de Loire

Quatre journées de dégustation organisées à Angers par Interloire, pour la presse internationale, ont été l’occasion pour notre envoyé Bernard Arnould de découvrir des domaines récemment créés par des vignerons confirmant la qualité de leur travail en matière de vins de lieux. Voici donc un florilège de ses coups de cœurs ligériens, avec chaque fois un ou deux vins illustratifs de leur savoir-faire.

Domaine Belargus, à Saint Lambert du Lattay

En 2017 Yvan Massonat croise la route de Jo Pithon. Coup de foudre pour les vignes de ce dernier sur le lieu-dit les Treilles et voilà la concrétisation d’un rêve : adieu les finances et naissance d’un nouveau domaine en 2018 qui en quelques années passera de quelques ha à 24 aujourd’hui dont 10 sur le Grand Cru Quart de Chaume et 3 sur Savennières.
https://www.belargus.com

AOP – Anjou sec – Cru Ronceray Les Rouères 2018

Cette cuvée provient de l’une des trois parcelles répertoriées dans le décret originel de création de l’appellation Quarts-de-Chaume. Exposé sur le versant sud-est de la croupe de Quarts-de-Chaume, ce terroir tient sa singularité de ses sols maigres avec des poudingues de grès qui accumulent la chaleur en journée pour mieux la restituer la nuit. Le vin de terroir solaire séduit par sa rondeur et sa générosité, lesquelles sont balancées par in fin amer caractéristique de ce type de terroir. On aime sa complexité et sa persistance en bouche.

Château de Suronde, à Rochefort sur Loire

Après l’acquisition avec son mari du Château de Minière et de ses 29 ha au cœur de l’AOP Bourgueil en 2010, la Belge Kathleen Van Den Berghe achète en 2016 le Château de Suronde et son superbe vignoble situé sur les coteaux « historiques » de l’AOP Quarts de Chaume, au bord du Layon. Elle y produit un Grand Cru liquoreux mais aussi des blancs secs.
https://www.chateaudesuronde.com

AOP Anjou Sec Cru Ronceray Création de Suronde  2018

En entrée de gamme, voici un chenin à l’aromatique de fougères, acacia, tilleul, pamplemousse et fruits blancs. D’une grande vivacité en bouche, la date de vendange a dû être relativement précoce, la matière de ce vin se montre droite, pure. Cette fraîcheur est accentuée par un fin amer minéral salin, typique de ce type de terroir de schiste gréseux. Quant à la composante limono-argileuse, elle apporte un rien de rondeur, suffisante pour éviter toute sévérité.

Domaine des Sables Verts, à Varrains

Toute jeune exploitation récemment installée (2019) sur le grand terroir de Saumur-Champigny, le domaine des Sables Verts a l’ambition de produire de très grands vins de terroir sur ses 16,5ha.  Leur vignoble est composé d’un hectare en chenin pour le Saumur Blanc et de 15ha50 en cabernet franc pour les Saumur Champigny. Le tout se répartit sur plus de 33 parcelles différentes, d’une moyenne d’âge de 40 ans : les plus anciennes comme les Poyeux, ou les Bonneveaux ont été plantées dans les années 50 et la plus récente, les Clos Forènes, en 2017.
https://sablesverts.com

AOP Saumur-Champigny   Les Poyeux 2020

Magnifique expression du raisin né sur ce grand terroir qu’ils ont eu la chance d’acquérir. C’est un vin au nez complexe sur les fruits rouges bien mûrs avec des notes d’épices douces. La bouche possède du fond, les tanins sont veloutés, le fruit tout en fraîcheur et netteté. Enfin, bonne persistance finale qui révèle le potentiel de garde de cette cuvée.

AOP Saumur Les Rouères 2020

Avec son nez de fruits à chair blanche et sa bouche au toucher pulpeux, ce chenin de sols argilo-limono-sableux contribuant à la minéralité saline est un authentique vin de terroir possédant de l’énergie, de la profondeur et de la longueur.

Le Facteur sur le Vélo, à Noizay

Même s’il n’est pas encore très connu, Fabien Brutout n’est pas un novice dans le vignoble de Vouvray. En 2007, après ses études dans le domaine du vin, Fabien Brutout travaille 2 ans en apprentissage chez Sébastien Brunet à Vouvray. Il rejoint Mathieu Cosme fin 2008 et s’engage à temps plein au domaine. En 2013 germe l’idée de créer une gamme de vins complémentaire à celle que produit Mathieu. Le Facteur est né et Fabien a carte blanche en ce qui concerne les vinifications. Les cuvées du Facteur, produites alors par Fabien et Mathieu, sont des vins d’assemblage issus de plusieurs parcelles leur appartenant. Enfin en 2018, Fabien réussit à s’installer sur Noizay en reprenant 4 hectares de vignes en A.O.P. Vouvray et Touraine.
lefacteursurlevelo@gmail.com

AOP Vouvray   Le Facteur su ’l Vélo 2021 et 2020

Un beau Vouvray 21 sec, frais mais de raisins mûrs sur un terroir argilo-siliceux. Le 20, avec un an de plus en bouteille a atteint le juste équilibre entre la minéralité du terroir, l’acidité du vin et de la maturité des raisins.

AOP Vouvray Bénasse 2019

Un millésime solaire a amené de la puissance dans une matière profonde heureusement. Cette cuvée ne présente pas d’excès de chaleur grâce à la fraîcheur minérale, merci le terroir vouvrillon. La finale prolonge la dynamique de la bouche en y ajoutant de nobles amers sur les écorces d’agrumes confites.

Domaine Arnaud Lambert, à Saint-Juste-sur-Dive

Depuis 2005, Arnaud Lambert règne avec ambition sur 50 hectares, lesquels ont été certifiés en 2011 en bio. Ils sont répartis sur les communes de Brézé et Saint-Cyr-sur-Loire. Si jusqu’il y a peu, on pouvait attendre des rouges plus élégants, les derniers millésimes témoignent d’un changement de cap : la matière est désormais extraite avec justesse pour offrir un toucher de bouche à la fois tendre et frais. A en juger par le seul blanc dégusté, on détecte là aussi un gain d’éclat avec des élevages bien moins démonstratifs que dans les millésimes précédents.
https://www.arnaud-lambert.com

AOP Saumur  Clos Tue Loup 2019

Cabernet franc de 35 an sur des sols sablo-limoneux et calcaire pour un vin élevé 12 mois en barriques 2 à 3 vins et œuf béton. Tanins élégants, fraîche douceur et pureté du fruit./

Domaine Romain Moreau, Orée d’Anjou

La notoriété de l’appellation Coteaux d’Ancenis reste assez limitée, mais un de ses vignerons au moins, à mon sens, mérite d’être plus connu: Romain Moreau. Installé en 2019, son domaine aujourd’hui certifié en bio s’étend sur 8 hectares. Romain prend soin de ses vignes le plus naturellement possible. Il pratique le travail mécanique du sol et privilégie le travail manuel pour les vignes. Ayant à cœur de protéger l’environnement, il a fait le choix de consigner ses bouteilles.
https://www.facebook.com/fiefdebelairfiefdebelair@orange.fr

AOP Coteaux d’Ancenis rouge 2021

Une matière de belle énergie, une structure tannique moyenne et fruitée, voilà un vin qui s’échappe de la gangue chimico-technologique commune dans cette zone.

Bernard Arnould

Laisser un commentaire