Le Saint Laurent, un atout caché de l’Autriche ?

05/12/2019 - Voilà bien un cépage peu connu chez nous. Plus répandu en République Tchèque, il est néanmoins plus intéressant question plaisir gustatif de le découvrir via l’Autriche où il représente quelque 1,6% du vignoble

Le 10 août est le jour de fête de Saint laurent et en même temps le jour où ce cépage est le plus souvent supposé entamer sa véraison. D’où son nom, dit-on. On situe son origine en Bourgogne. De fait, il présente certaines similitudes avec le pinot noir comme une acidité bien présente ou des arômes de cerise. Par contre il favorise des sols plutôt profonds et la peau de ses baies est plus épaisses que celle du pinot. Les quelque 730 ha sont plantés essentiellement dans la Thermenregion et dans le nord du Burgenland.

Nos coups de cœur par millésimes

Heinrich – Burgenland – St. Laurent 2015    

Voici l’un des vins les plus excitants de notre dégustation : un profil droit et élégant, de la profondeur et une structure de tanins juteux. Avec suffisamment de chair sur ceux-ci sans altérer sa cohérence, sa verticalité et sa vitalité. Enfin, la complexité aromatique apporte le charme avec du sirop de prune, du poivre blanc, de la baie de genévrier et un rien de réglisse. Bonne persistance finale avec de la fraîcheur minérale.
www.heinrich.at  – www.leirovins.be

Léo Hillinger – Burgenland – St. Laurent 2015

Peut-être le plus vineux de tous, avec une jolie chair autour de tanins élégants.  Un nez épicé, du fruit noir mûr. Une bouche juteuse qui offre un certain confort mais cela sans se départir de son équilibre. L’ensemble garde un certain classicisme vineux.  Bonne persistance finale fruitée et fraîche, notamment grâce à un petit amer tanique.
www.leo-hillinger.com –  www.heisterkamp.com

Familie Reinisch – Thermenregion – Holzspur St.Laurent 2016 et 2015

A l’ouverture les notes de prune dominent le 2016, après aération on vire vers la cerise morello en sirop et les épices. Il y a pas mal de puissance entre alcool et extraction tanique, heureusement le tout baigne dans un jus abondant, ce qui lui confère un certain charme. Plus solide qu’élégant, il garde sa fraîcheur de l’attaque à la finale. Le profil du 2016 se montre plus carré avec sa structure tanique conséquente et le soutien d’une acidité assez tranchante. On aurait aimé plus de jus.
www.j-r.at –  www.oostenrijkswijnhuis.be

Stift Klosterneuburg – Thermenregion – St. Laurent  Ausstich 2016

Un premier nez d’expression moyenne mais qui s’ouvre à l’aération sur des arômes de cerise et de prune bleue mâtinées d’un rien de bois. Une bouche en ½ corps se révèle pleine de fraîcheur, les tanins sont corrects et la finale courte. C’est un vin de plaisir immédiat plus que de garde au contraire du Reserve 2017 commenté plus bas.
www.stift-klosterneuburg.at –  www.barriquewijnen.be

Johannes Gebeshuber – Thermenregion – Sankt Laurent 2016       

Des arômes de prunes bleues et de boisé d’une expression moyenne se donnent à sentir dès le premier nez. En bouche, il y a incontestablement de la vinosité mais dans un ensemble équilibré. Les tanins sont souples et juteux. La finale se voit rafraîchie par un rien d’amertume, sa persistance est suffisante.
www.weingut-gebeshuber.atwww.whynotwein.eu

Tinhof – Burgenland – Sankt Laurent 2017                                                 

Des sols de graviers alluvionnaires et terre brune pour les raisins qui ont donné naissance à ce vin au joli nez de fruits rouges, de la cerise noire aussi. L’attaque en bouche offre une certaine rondeur avec du jus et des tanins sans excès, bien vite la matière se dresse grâce à une fraîcheur qui apporte de la tension à une cuvée élégante et harmonieuse. On pourrait envisager de la boire un rien rafraîchie.
www.tinhof.atwww.elvinoloco.be

Stift Klosterneuburg – Thermenregion – St. Laurent Reserve 2017                                           

Un agréable nez de fruits rouges en sirop, type fraise et groseille ouvre le bal de ce vin qui a bénéficié d’un élevage en barriques, ce qui se perçoit sans être dominant. A l’ouverture de la bouteille, le vin se montre assez serré mais après aération, le fruit s’impose face à des tanins relativement charnus. Ceci donne alors un bon confort de bouche à une matière fraîche et juteuse.
www.stift-klosterneuburg.atwww.barriquewijnen.be

Scheiblhofer – Burgenland – St. Laurent Selection 2018

Là où la plupart des vins de cette dégustation affichent entre 12°5 et 13°d’alcool, celui-ci atteint 14°, signe d’une maturité poussée des raisins. Fruits noirs tels cassis et mûres sont agrémentés d’un léger boisé fumé au nez. On retrouve ces arômes dans une bouche assez ample, aux tanins couverts de jus réglissé, notes de cerises noires suaves en plus. Le tout donne un petit air parkérien à cette « Selection ».
www.scheibelhofer.at –  www.oostenrijkswijnhuis.be

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 7802_6410_1_1838182205dfe1c77f32291beaa9243b-1.jpg.

Bernard Arnould

Autres Dossiers IVV, cliquez ICI

Laisser un commentaire