Les vins du domaine Binet-Jacquet : très, très Faugères!

17/02/2020 - Pour avoir visité plusieurs fois l’appellation Faugères, je m’imaginais connaître tous les domaines valorisant leurs superbes terroirs schisteux. Erreur profonde, je n’avais jamais croisé le chemin de Pierre Jacquet et Olivier Binet.

Ils ont créé un domaine en défrichant 2 ha à partir de 1999. Puis ils ont acquis d’autres parcelles pour en arriver aujourd’hui à 9 ha. Ils ont pris le temps nécessaire pour grandir petit à petit. C’est que leur projet relevait de l’expérimentation : avec le choix des méthodes biodynamiques, de la haute densité de plantation, des anciens porte-greffes peu productifs ainsi que de la sélection massale du bois de vigne, ils exploraient en effet un terrain encore peu connu dans la région. Finalement en 2012, ils ont récolté pour la première fois une pleine production de 30.000 bouteilles. La même année, après les délais légaux de conversion, ils ont obtenu les certifications pour l’agriculture biologique et biodynamique par Demeter. 

Les cuvées

J’ai eu récemment l’occasion de déguster leurs vins. Ce fut une confirmation de ce que Faugères peut proposer de grand en termes de vins de terroir. La minéralité du schiste est omniprésente, elle donne aux vins de la verticalité et une fraîcheur minérale intense.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est faugeres2.jpg.Si La cuvée Tradition est un vin direct, facile sur le fruit, on passe au niveau supérieur d’expression terroir avec le Réserve 2017 : sélection des meilleures parcelles, principalement grenache, complété par syrah, mourvèdre et carignan. Les pourcentages exacts varient selon les millésimes. Une heure d’aération donne libre cours à des arômes de mûres, de cerises noires et fine minéralité épicée. Structure de vin de garde pour une matière juteuse dotée d’une grande fraîcheur minérale qui équilibre une puissance solaire  sudiste. Aucune lourdeur cependant mais de la vivacité, de la verticalité.

La Grande Réserve de son côté est produite en quantité très limitée et uniquement dans les meilleures années. En majorité mourvèdre et grenache, complétés par syrah et carignan de faibles  rendements autour de 25 hectolitres par hectare. Le 2016 allie élégance et force, verticalité et amplitude. Nez de fruits noirs, notes de fumé et de réglisse. Longue persistance. De garde.

Enfin, le Faugères Grande Réserve de Schiste est l’expression la plus pure de la minéralité du schiste de Faugères.  Ce vin est issu de leur meilleure parcelle au lieu-dit “Bouzigues”, planté principalement de mourvèdre. Un élevage de trois ans se fait principalement en œuf de grès, en partie en barriques de chêne français. On y découvre rondeur, structure tannique policée, fraîcheur, élévation et pureté.

www.binet-jacquet.com
www.biobelvin.com

Bernard Arnould

Pour accéder aux autres Coups de Coeur, cliquer ici

Laisser un commentaire