Martini se refait une virginité

03/08/2020 - Aujourd’hui, la tendance se méfie des spiritueux et remplace nos cocktails et autre Spritz par des mocktails ou des virgin cocktail, certes sans alcool, mais pas sans sucre et à la saveur souvent des plus relatives. La virginité n’est pas toujours sans conséquence…

Martini, la reine des vermouths, s’inscrit dans cette mouvance avec deux produits, Floreale et Vibrante, qui nous font penser à une pub d’une époque lointaine. Elle nous disait : « il est doré comme l’alcool, son nom sonne comme un nom l’alcool, mais ce n’est pas de l’alcool, c’est du Ca.. D.. ».

Floreale Non-Alcoholic by Martini

C’est la version blanche de cet ersatz de vermouth. D’une jolie couleur dorée qui attire sans conteste l’œil, elle se parfume, comme annoncé, de camomille romaine, plus particulièrement de la feuille de la plante, c’est ce que me dit mon nez. Mais le même organe parle aussi de thym, de sauge et de tanaisie, voire d’absinthe comme dans tout bon vermouth (absinthe en allemand) qui se respecte. Certes, Ivano Tonutti, maître herboriste chez Martini, nous raconte qu’il mélange des herbes aromatiques au vin désalcoolisé, sont-elles dans le lot parmi d’autres. La bouche rejoint le nez, mais nous n’en saurons pas plus sur la recette bien entendu gardée secrète. Mais, il y a autre chose, mis à part la belle amertume au goût de plantes, la camomille n’en est pas avare, il y a cette onctuosité qui compense l’absence d’alcool et nous fait penser au glycérol générateur de gras qui souvent manque dans les boissons désalcoolisées.

Vibrante Non-Alcoholic

Là, c’est rouge rouge ! Mais bon, ce vermillon attire tout autant l’œil. Quant au nez, il est très proche du Floreale, la camomille semble dominer la bergamote annoncée. La bouche est un peu plus sucrée ou moins amère que le précédent, et la texture un peu moins onctueuse que son pendant blanc. Toutefois, rafraîchi de quelques glaçons, le Vibrante assure son effet de bonne imitation. J’ai sexué les deux boissons, c’est plus amusant, tout en inversant les couleurs traditionnelles attribuées au féminin, masculin.
Je dois admettre que rares sont les vins, bières et autres boissons sans alcool qui trouvent grâce à mon palais. Ces deux aperitivi de Martini m’ont séduit.

En cocktail

Pour rester dans le non alcoolique, la vieille dame propose d’associer ses deux nouveautés à du tonic.
Une bonne idée, cela apporte de la fraîcheur, le Vibrante s’en trouve ragaillardi et la Floreale plus séduisante.
Pour moi, cette dernière est le plus réussi des deux.

Sans alcool parlons du procédé

La firme nous décrit la désalcoolisation grâce à l’emploi d’une colonne à distillée haute de 20 mètres munie d’un aspirateur interne.
Le vin est chauffé à une température qui oscille entre 32° à 35°C pour faire évaporer l’alcool qui est aspiré et sans porter préjudice aux arômes.
Doit y avoir autre chose, c’est évident, mais comme le procédé semble être concluant (l’ensemble du procédé pas juste la colonne aspirante) il est normal que le voile ne soit que légèrement levé.
Côté énergie : 270 kJ/65 kcal pour 100 ml, 16g de glucide.

Si, dans notre nouveau monde masqué, vous préférez les cocktails sans alcool, ces deux produits Martini valent la peine.
Leur prix semble standard d’un pays à l’autre, soit 10,49€. 

Marc Vanhellemont

Pour accéder aux autres Coups de Coeur, cliquer ici

Laisser un commentaire