« Moments Partagés » à Saumur-Champigny

«Moments Partagés »: tel est le joli slogan de l’appellation Saumur Champigny. J’ai dit « chiche ! », j’y suis allé. Pour vous donner envie de faire comme moi, voici quelques uns de mes coups de coeur.

En guise de préambule

Difficile de ne pas aimer Saumur-Champigny – ses vins ont de la séduction à revendre. C’est d’ailleurs la première AOP de rouge de Loire en termes de ventes, loin devant Bourgueil et Chinon. Et la 5ème, toutes couleurs confondues.
Mais il faut tout de même affiner un peu.

A Saumur-Champigny, il y a en gros deux sortes de cuvées. Les cuvées tradition, qui jouent la carte du gouleyant et du fruité, du plaisir immédiat – un peu comme les Saint Nicolas de Bourgueil. Et il y a les cuvées plus charpentées, plus portées vers la garde, un peu à l’image de certains Chinon.
Je dis “un peu”, parce que toute classification a un côté simpliste. En effet, il faut tenir compte, non seulement du sol et de l’exposition, mais aussi de la patte du vigneron. Ils sont plus de 180; des jeunes, des moins jeunes; des bio, des bio-dynamistes, des conventionnels; des caves particulières, des coopérateurs ; des adeptes des cuvées parcellaires ou des vins de cru (ou plutôt de lieux-dits). Chaque maison joue d’ailleurs souvent sur les deux tableaux, présentant généralement au moins un vin « sur le fruit » et un vin plus sur la matière (je sais, l’un n’empêche pas l’autre).
Il faut aussi tenir compte des aléas climatiques, car nous sommes ici à la limite nord de la culture du Cabernet Franc. Le dernier grand millésime remontant à 2010 (dans la lignée de 2005, 2000 ou 1990). Même si la zone est réputée comme une des plus chaudes de la région – notamment les coteaux exposés au Sud, il n’y a pas de miracle : la météo n’a pas toujours gâté la Loire ces derniers temps.
Bonne nouvelle: après 3 années de gel, 2014, qui a bénéficié d’une belle arrière saison, a permis de renouer avec des volumes de production normaux.
Et à présent, mes bonnes adresses. Comme l’appellation s’inscrit dans un triangle entre la Loire au Nord, la forêt de Fontevraud au Sud-Est et le Thouet à l’Ouest, parcourons-le dans le sens des aiguilles d’une montre, en partant de Saumur.

A Saumur

Domaine Saint-Vincent

Patrick Vadé est un des rares vignerons implantés sur le territoire de la commune de Saumur. Son domaine compte 35 ha, qui font la part belle au fameux tuffeau des collines des bords de Loire.
Cuvée Les Adrialys 2012
Cette cuvée appartient plutôt à la catégorie des Champigny de garde; bien qu’elle ne manque pas de fruit (framboise, cerise et léger poivron) ni de notes florales (iris).
En bouche, ce vin fait montre d’un caractère bien trempé – comme son auteur, il est généreux mais un poil rugueux ; il offre de beaux tannins soyeux, juteux mais serrés, une finale ferme avec un poil de salinité tout au bout. Tiens, on s’en reverserait bien un verre… http://st-vincent.com
www.melchior-vins.be

Domaine de la Seigneurie

Après un passage en Australie, en Californie et dans le Midi, Alban Foucher a repris l’exploitation du domaine familial de 20ha, tout entier sur la commune de Saumur. Le Clos constitue sa grande cuvée; il est élevé 12 mois en barriques.
Le Clos de la Seigneurie 2011
Quetsche, violette, quelques notes de caramel. Tannins croquants et juteux. Beaux épices en finale.
Le Clos de la Seigneurie 1990
Voici un vin de 15 ans. Rares sont ceux qui gardent leur Champigny aussi longtemps. A tort, parfois. Car celui ci est resté superbe. Il a gardé un beau fruité mûr ; la bouche est élégante, encore très fraîche. Le bois est parfaitement intégré, le vin n’est absolument pas décharné, au contraire, il est plein de sève et de prestance. Une belle surprise ! laseigneurie.vins@hotmail.fr
www.gelin-vins.be 

Saumur-Champigny : données de base

Surface plantée : 1.550 ha
130 producteurs
Production moyenne : 80.000 hl
Cépages : Cabernet franc (obligatoire), Cabernet Sauvignon, Pineau d’Aunis (accessoires)
Sols : buttes de tuffeau et affleurements du Sénonien,  plateau Turonien.


764_Vignes_Champigny_Thomas_Pirel

A Parnay

Château de Targé

Depuis bientôt 40 ans,  Edouard Pisani-Ferry a la charge de ce domaine de 24 hectares autour d’un château adossé au coteau. Loin de se replier sur un héritage, un acquis, un lieu, un sol, aussi beaux soient-ils, il cherche à en élargir le potentiel – ainsi, il a retarde volontairement la date de mise en marché de ses cuvées pour leur laisser le temps de bien se fondre – actuellement, la dernière à la vente est le 2012.
Il réfléchit aussi beaucoup à l’encépagement; tout en défendant son cabernet franc, il milite pour l’ajout de son fils le merlot dans les cépages autorisés…
Bref, si vous vouliez encore une preuve de l’importance de l’élément humain dans la révélation d’un terroir, vous l’avez.
Château de Targé Saumur Champigny 2012
Nez de fruit rouge, très flatteur; poivron léger; en bouche, de fraise écrasée, des épices, beaucoup d’élégance et de vivacité. Finale soyeuse et fleurie – on dirait une jolie robe d’été.
Château de Targé Saumur Champigny 2011
Ici, le fruité se fait plus noir, la bouche surprend par une petite pointe de poivre, sympathique; un vin fluide, mais pas maigre. De belles tours tanniques soutiennent l’édifice gracieux. www.chateaudetarge.fr
www.vpsbelgium.bewww.veluvins.be   – www.feys-vanacker.be

A Turquant

Domaine Filliatreau

Depuis 1990, Fredrik Filliatreau est aux manettes de ce domaine de 40 hectares. Le berceau en est à Chaintres, mais il ne faut pas manquer le site de La Grande Vignolle, à Turquant, avec ses caves troglodytiques qui dominent la vigne.
Saumur-Champigny La Grande Vignolle 2012
Nez très fin de fruits noirs (cassis, griotte) ; la bouche présente des notes de fumé et de grillé, et pourtant le vin n’a pas vu le bois.
Saumur-Champigny L’Affûtée 2009
Cette sélection de vieilles vignes surprend par sa fraîcheur, son côté juteux – le bois est là, les tannins aussi, mais aucune vanille, aucun caramel, une belle structure. Beau travail ! www.filliatreau.fr
www.deconinckwine.comwww.saka20.com

A Saint-Cyr-en-Bourg

Domaine de la Guilloterie

Cette propriété familiale est exploitée par deux frères, Philippe et Patrice Duveau. Ses 50 hectares sont répartis en près de 120 parcelles; du Cabernet franc, pour le Saumur Champigny, mais aussi du Chenin pour le Saumur Blanc et le Coteaux de Saumur (et même un peu de Chardonnay pour le Crémant de Loire).
Cuvée Tradition 2011
Poivré au nez, fruit noir très dense; en bouche, les tannins sont plus serrés mais le fruit revient en finale, bien juteux et croquant. A boire.
Les Loges 2009
Fruit rouge bien mûr, encore très jeune; bouche gourmande, friande, parfait à boire aujourd’hui. La preuve du potentiel de garde des bons Champigny.  www.domainedelaguilloterie.com
www.fontaine-aux-vins.be

Robert et Marcel

Robert & Marcel, c’est le nouveau nom de la Cave de Saint Cyr.
Une coopérative fondée en 1957 et qui, depuis ses origines, possède la caractéristique originale de ne pas demander à ses adhérents l’exclusivité de leur récolte. Moyennant quoi, bon nombre d’entre eux sont à la fois coopérateurs et exploitants de cave particulière. Une formule qui contribue dans doute à la cohésion de l’appellation Saumur-Champigny – la principale production de la coopérative, qui élabore aussi des cuvées de Saumur rouge, blanc et effervescent, de Cabernet d’Anjou, et de Coteaux de Saumur.
La cave rajeunit régulièrement son outil de production, les vinifications gagnant en précision au passage.  Autre élément important: la meilleure connaissance du potentiel de chaque parcelle.
Saumur Champigny Les Arpents 2013
Griotte et cassis au nez, la bouche prolonge la gourmandise, on adore !
Saumur Champigny Les Vilaises 2013
Un de ces fameux « Lieux-dits» que la cave coopérative met en avant depuis plusieurs années déjà  – ici, un terroir calcaire, plutôt précoce ; ceci, plus une macération plus longue, aboutit à un vin plus tannique, plus extrait, mais toujours fruité ; une bonne mâche, et une belle acidité. www.robertetmarcel.com
www.saka20.com – Colruyt – Delhaize

A Varrains

Domaine des Sanzay

Avant de passer à la dégustation, Céline Sanzay, la vigneronne avertit: « Nous avons surtout des cuvées souples, faciles à boire ». Pourquoi donc ai-je l’impression qu’elle s’en excuse, alors que pour moi, c’est plutôt un atout? A part quelques pervers, qui aimerait les vins rudes et difficiles ?
Quoi qu’il en soit, le domaine des Sanzay, ce sont 28 ha conduits en agriculture raisonnée, dont 1,5 ha sur le Lieu-Dit Les Poyeux, dont certaines vignes ont plus de 110 ans
Les Poyeux 2013
Quelle belle matière! Griottes au nez, bouche aux tannins soyeux, un joli grain, finale saline. Beau vin de restauration.
Les Dares 2010
Fruit très mur, très joli, tannique mais pas trop. Barriques d’un vin, superbe goût de trop peu. www.domaine-sanzay.com
www.saka20.comwww.viniregi.be

Bio-diversité

Saumur-Champigny s’est engagé avec cœur dans la défense de la biodiversité, avec, notamment, l’enherbement des inter-rangs et des tournières, la replantation de haies, mais aussi, la mise en place d’une école de la biodiversité, une vraie sensibilisation des vignerons et de leurs familles. Ceux-ci se sont pris au jeu et ont redécouvert la richesse de la flore et de la faune de leur petit coin de Loire. C’est tout bénéfice pour elles, car on défend mieux ce que l’on connaît mieux.

 

Domaine Legrand

Toujours aidée de ses parents, Clotilde Legrand mène ce domaine de 15 hectares presque totalement voués au Cabernet Franc, et répartis entre 20 parcelles (sur 5 communes). Elle élabore plusieurs cuvées, plus ou moins concentrées, plus ou moins élevées, mais toujours très veloutées.
Les Terrages 2011
Avec ses tannins bien présents, mais souples, avec son nez de framboise et de griotte, avec sa fluidité qui évoque le velours des robes de gentes dames, ce vin joyeux mais assez robuste est l’archétype du Saumur-Champigny de plaisir. www.domaine-legrand.fr
www.facebook.com/MagaVinswww.vinotheque-charriere.ch  – www.terroirwijn.nl

Domaine des Varinelles

Propriété de la famille Daheuiller, qui l’exploite depuis 4 générations, ce domaine totalise 43 hectares de vignes, qui produisent principalement du Saumur-Champigny, mais aussi du Crémant de Loire et du Saumur blanc (plus un petit peu de Pinot Noir, pour voir).
Ce vignoble est assez morcelé – ce qui présente l’avantage d’offrir aux vignerons une assez large palette de micro-terroirs, et aux buveurs, quelques cuvées particulières.
Cuvées Vieille Vignes 2011
Ces vieilles vignes sont situées au sein d’un clos planté en 1900, sur sols limoneux.
Un nez gourmand de myrtille et de framboise mûre; en bouche, beaucoup de minéralité, de la profondeur et encore du potentiel.
Cuvée Larivale 2009
Un fruit noir très pur au nez et en avant-bouche, qui s’enrobe ensuite d’épices douces et de tannins – mais sans aucune sécheresse.
Et pourtant, le vin a passé plus d’un an et demi en barriques neuves. Pas de soufre à la mise. Encore pas mal de potentiel de garde. www.daheuiller.com
www.veluvins.bewww.maisondesvins.be 

Et au-delà du Champigny…

Il y a encore d’autres bien d’autres raisons de venir à Saumur :
Le Cadre Noir de Saumur www.cadrenoir.fr
Le Château de Saumur www.chateau-saumur.com
Vignes, Vins et Randos (en septembre) et les Foulées Troglo Trail www.saumur-champigny.com/vignes,-vins-et-randos-70.php
Les Gîtes Troglos de Souzay et Parnay (notamment) www.anjou-resa.com/index-gites-locations-troglodyte.php
Les Grandes Tablées (début août) www.ot-saumur.fr
Le Musée des Blindés musee-des-blindes@orange.fr
L’Abbaye Royale de Fontevraud www.fontevraud.fr

 

 

-

Et tant d’autres…

Bien sûr, bien d’autres producteurs méritent une visite. Lors de mon passage, j’ai notamment épinglé les Saumur-Champigny suivants : Bois Mozé Pasquier 2011,  Domaine Saint Just Montée des Roches 2011, Domaine de Nerleux 2012, Château de Villeneuve 2012, Château des Roches Neuves Terres Chaudes 2011, Domaine des Coutures 2013, Domaine de la Source du Ruault Le Champ Fou 2012, Château de Chaintres Clos des Oratoriens 2009.
Si vous n’avez pas le temps d’arpenter le vignoble, la meilleure adresse, c’est la Maison des vins de Loire, Quai Lucien-Gautier à Saumur. Tél :+33 2 41 38 45 83.
L’office de tourisme propose également des Week-ends œnologiques, www.ot-saumur.fr/week-end-oenologique-du-cote-de-saumur_a16496.html

Hervé Lalau

Laisser un commentaire