Patriarche 2.0

29/04/2016 - Incontournable but de visite pour les œnophiles de passage à Beaune, les vénérables caves de Patriarche viennent de recevoir un joli lifting, tant en termes de scénographie que de dégustation. Sans rien perdre de sa magie, Patriarche entre ainsi de plain pied dans le 21ème siècle, et dans l’interactivité.

096 052015 - Bernuy2L’oenotourisme avant la lettre

Fondée en 1780, la maison Patriarche est une des plus vieilles maisons beaunoises et pratiquait déjà l’oenotourisme bien avant que le mot ne soit inventer ; quant aux caves, celles de l’ancien Couvent des Visitandines, qui abrite toujours le siège de l’entreprise, et elles ont été achetées par le fondateur lui-même, Jean-Baptiste Patriarche.
Deux cent trente ans plus tard, alors que Patriarche a agrandi considérablement son domaine d’activités, notamment au travers des fines bulles, et exporte dans plus de 80 pays, ces 5 kilomètres de caves voient toujours vieillir ses vins.
Et accueillent plus de 50.000 visiteurs par an, ce qui en fait un des sites touristiques les plus importants de la région.

Une expérience globale

Mais comme l’écrivait Lampedusa, dans un monde qui bouge, «il faut toujours tout changer pour que rien ne change» ; ce lieu hors du temps a donc été remis en valeur par des techniques modernes : un éclairage modulaire, d’une part, qui respectent le côté feutré de la cave tout en 077 052015 - Bernuy1agrandissant les perspectives, et de l’autre, des bornes interactives
en 9 langues, qui jalonnent le parcours, avec à chacune, la mise en avant d’un vin particulier, où sont détaillés son origine, son terroir,
sa vinification.
Et comme rien ne remplacera jamais l’expérience personnelle, chaque visiteur se voit offrir un tastevin à l’aide duquel il peut goûter chacun des 13 vins proposés.
Pour vous mettre dans l’ambiance, nous nous sommes prêtés au jeu et vous dévoilons nos coups de cœur…

Accéder au saint  des saints…

Une ou deux volées d’escaliers et nous voilà plongés dans une demi obscurité.
Là dorment des milliers de bouteilles, on parle tout bas comme dans une chapelle pour ne pas les déranger. Le parcours passe de caveau en caveau, zigzague entre les tonneaux. Au passage, le regard accroche quelques écriteaux, le trait à la craie révèle crus et millésimes, de quoi faire rêver.
Nos pas nous ont conduits au premier caveau de dégustation. La belle lumière du chardonnay coule dans les verres …

Saint-Romain Perrières 2013

Patriarche 75cl AOC Saint Romain les Perrieres 20131Jaune doré lumineux, le nez joliment floral, il évoque l’aubépine, le miel d’acacia, la fougère, la violette, de quoi se faire un bouquet des plus élégants. La bouche ample mais vive prend des accents de citron confit, de confitures de rhubarbe et de groseille. La finale nous rejoue la ronde des arômes.
À l’ouest de Meursault, ce terroir d’altitude bien exposé génère à la fois grande fraîcheur et bonne maturité du fruit.  

Bourgogne Pinot Noir 2013

Patriarche 75cl AOC Bourgogne Pinot Noir 2013 Haute Definition1Rubis clair lumineux, ce Pinot nous offre un nez de gelée de cerise et de framboise bien poivrée, un rien de cannelle et de réglisse. Un belle mise en bouche au fruité rafraîchissant. Les tanins fins habillent le palais d’un délicat organdi.
Assemblage de vins issus de la Côte Beaune, des Hautes Côtes de Beaune et de la Côte Chalonnaise (Mercurey). Le vin est vinifié selon la méthode traditionnelle bourguignonne, élevage de 12 à 18 mois à 80% en cuves et 20 % en fûts de chêne.

Givry 2012

Patriarche 75cl AOC Givry 20121Grenat lumineux, ce vin propose un nez légèrement fumé qui entoure d’une élégante volute de fumée les confitures de griotte et de cassis. Quelques feuilles mortes offrent une impression de sous-bois peuplé de framboisiers. La bouche rappelle le cuir d’une bourse damassée emplie des fruits du nez. Les tanins soyeux n’offrent aucune résistance au développement fruité. Longueur fraîche et élégante, légèrement épicée, qui s’amenuise lentement.
100% pinot pour ce rouge de la Côte chalonnaise – Givry se situe à mi distance entre Mercurey et Montagny.

Aloxe-Corton 1er Cru les Valozières 2008

Patriarche 75cl AOC Aloxe Corton 1er cru les Valozieres 20081Grenat carminé lumineux, les confitures de griotte et les gelées de framboise, soulignées de réglisse, de poivre et de cumin, sautent au nez. Un petit bouquet de fleurs sèches à la suite vient offrir son élégance. La bouche fraîche au fruité intense séduit d’emblée. Les tanins tapissent les papilles. L’assise minérale renforce cette belle structure. La finale bien épicée souligne les baies. Un vin à maturité.
Vinifi­cation en méthodes traditionnelle, élevage de 18 mois 50% en fût neuf et 50% en fût d’un vin.

Gevrey-Chambertin 2011

Patriarche 75cl AOC Gevrey Chambertin 2011 détouré Haute Définition1La robe teintée d’un rubis carmin à l’éclat velouté offre un nez qui d’emblée nous renseigne sur le soyeux de la bouche. Avant d’y plonger, apprécions les fragrances de coulis de framboise et de cassis bien épicés de poivre noir et de cardamome. La bouche en miroir reprend les flatteries nasales et y ajoute un lacet de cuir, un bulbe d’iris, une corole de lis et quelques grains de sel. La fraîcheur sapide dynamise ce vin à boire ou à attendre, on a le choix.
Issue de coteaux marneux à éboulis calcaires, la vendange est vinifiée à la Bourguignonne. Le vin est ensuite élevé en fûts de chêne pendant 12 à 18 mois dont 30% de fûts neufs.

Pommard 1er Cru Les Refènes 2012

Patriarche 75cl AOC Pommard 1er Cru La Refene 20121
Rubis intense, le nez bien fruité en forme de marmelade de cerise, de framboise et de cassis, se complète d’un rien d’encaustique et souligne ses fruits de traits de mine de crayon et de réglisse, les poudre encore d’une pincée de poivre blanc. La bouche ample et fraîche croque les fruits, s’avive d’une pointe de sel, se structure autour des tanins encore présents mais bien heureusement veloutés, et puis la fraîcheur revient et relance le carrousel aromatique. C’est exquis !
Issu de marnes, ce 100% Pinot Noir est vinifié selon la méthode traditionnelle bourguignonne. Le vin est élevé en barriques de chêne pendant 15 à 16 mois dont 30% de fûts neufs.

Chambolle-Musigny 2011

Patriarche 75cl AOC Chambolle Musigny 20111La robe grenat carminé annonce déjà le velours de la bouche… En attendant, le nez démarre sur un curieux tressage fait de réglisse, de framboise et d’iode, puis la natte se dénoue et laisse apparaître une feuille de laurier sauce, un grain de poivre, une branche de menthe, … un ensemble de parfums délicats qui laisse la bouche impatiente. Un joli jus de baies rouges nous accueille, une résille tannique l’entoure de sa soie et laisse sourdre le nectar raffiné. Des épices viennent souligner le fruit, la fraîcheur les met également en évidence. Un vin gracieux dont l’élégance se voit encore boostée par une finale délicatement florale.
Issu de calcaires et de marnes sableuses, la vendange est vinifiée selon la méthode traditionnelle bourguignonne. Le vin est élevé en fûts de chêne pendant 12 à 18 mois dont 30% de pièces neuves.

En conclusion

Il est des initiations plus ardues ! Celle-ci, un verre à la main, est du genre qu’on apprécie chez IVV. Des appellations régionales aux Premiers Crus en passant par les communales, Patriarche vous en offre pour tous les goûts et toutes les bourses.
Au delà des 7 vins décrits ici, c’est à vous, à présent de vous faire votre propre sélection.

Cela se passe à Beaune, et nulle part ailleurs. Qu’on se le dise !

www.patriarche.com/oenotourisme.php

Crédits photos Jean-Louis BERNUY et Bourgogne Live Prod

Marc Vanhellemont et Hervé Lalau

Pour accéder aux autres rubriques « IVV vous fait voir du pays », cliquer ici

Vue Aérienne - Bourgogne Live Prod1

Laisser un commentaire