Quatre Aligotés de Bouzeron

23/03/2020 - C’est le fief de l’Aligoté qui s’est doté d’une appellation particulière, Bouzeron, en 1997. Situé en Côte Chalonnaise, sur les communes de Bouzeron et de Chassey-le-Camp, il regarde Puligny-Montrachet au nord et Rully au sud

Les 52 ha de l’appellation Bouzeron, exposés est-sud-est, ont un climat relativement chaud, bienvenu pour le mûrissement des Aligoté. Ces derniers y poussent entre 270 et 350 mètres,  sur des sols de calcaires et de marnes. Cet endroit privilégié ne compte guère plus de 27 exploitants.

Pour vous, nous en avons dégustés quelques uns et vous offrons notre sélection. Ont participé à la dégustation: Marc Vanhellemont, Johan Degroef, Nathalie Verbogen et Hervé Lalau.

Très beau score de la Maison Chanzy ! 

Bouzeron 2017 – Cuvée Les Trois – Maison Chanzy

La robe vert jaune se parfume de fougère, puis d’épices aux notes de cardamome, de cumin et de poivre qui soulignent la noisette et l’amande.  La bouche fraîche et droite offre une texture à la fois soyeuse et minérale. Un minérale en relief délicat qui fondent les bases de la structure sur laquelle se dépose dans une ambiance très fraîche fraîcheur une pleine corbeille de fruits mûrs, pêche de vigne, poire croquante, pomme douce, pâte de nèfle, …
Assemblage de 3 parcelles d’Aligoté qui poussent dans des sols calcaires légèrement marneux. Les vignes ont 35 ans et leur jus se presse lentement. Fermentation entre 18° et 20°C pour respecter les arômes délicats de l’Aligoté. Élevage en cuve inox sur lies et 20% en foudre.

Bouzeron 2017 – Les 20 ans – Maison Chanzy

 D’un délicat vert jaune qui hume les fruits confits. Du poivre noir relève les fragrances d’angélique, d’orange, de poire et de cerise. Puis viennent les senteurs plus végétales ou plus florales de champignons crus, de foin, de fougère et de genêt. La bouche ample, croquante, très saline, savoure avec gourmandise l’amertume d’une noisette qui se fond dans l’onctuosité d’une crème de pistache. La fraîcheur est au rendez-vous, sapide (agrumes et groseille à maquereau).
Cette cuvée commémore le passage de Bourgogne Aligoté Bouzeron en AOC Bouzeron tout court – il a fallu 20 ans pour y arriver.

Bouzeron 2017 – Clos de la Fortune Monopole – Maison Chanzy

La robe vert blanc se parfume de pâte d’amande, de poire fondante soulignée d’un rien de safran et ombrée de poivre. La bouche perle légèrement ce qui renforce la fraîcheur. Cette agréable vivacité met en évidence la poire sentie tout en y ajoutant de la pomme croquante qui développe une subtile saveur de rose ancienne. Le salin du minéral, l’amer de l’écorce de citron, stimule la complexité et allonge la finale raffinée peuplée d’épices douces.

Bouzeron 2016 – Clos de la Fortune – Maison Chanzy

La robe d’un jaune vert des plus lumineux attire l’œil, puis le nez par ses effluves de buis, de feuilles de noyer, de pâte de noix et de noisette, un nez qui appelle la gourmandise. Croquante et cristallin, avec l’amertume prononcée mais gracieuse de la noix, la bouche parle avec un léger accent oxydatif qui en renforce la fraîcheur et la complexité. Puis, nous vient cette pointe de sel qui apporte au vin une sapidité salivante. Et en profite pour exhaler cette originale note de pomme tapée parfumée d’hibiscus.
Cette cuvée est une sélection d’Aligoté dorés âgés de 35 ans. Ils poussent dans une parcelle de 3.75 ha au sol calcaire un rien marneux. Pressurage doux et fermentation entre 18° et 20°C. Élevage de 10 mois en cuve inox sur lies et 20% en foudre.

www.chanzy.com
www.young-charly.eu

Bouzeron 2016 – Alexandre Gauvin

Jaune vert doré au nez bien mûr qui évoque les fruits jaunes, la pêche abricot et l’exotique mangue, enfouis dans un crumble de biscuit sablé et nappé de pâte de noix. La bouche mentholée évoque des parfums forestiers de fougère et d’aiguilles de pin. La texture onctueuse donne une impression douce, toutefois bien rafraîchie par de l’écorce de citron jaune.
https://alexandregauvin.fr/
Carrefour

Autres Dossiers IVV, cliquez ICI

Laisser un commentaire