Rosé un jour, rosé toujours

01/06/2016 - Avec les beaux jours, les rosés d’été remontrent le bout de leur col.
Comme chaque année, nos dégustateurs ont établi leur sélection. Celle-ci n’a sans doute jamais été aussi éclectique.

Français, italiens ou espagnols ; secs ou demi-secs ; robes claires, saumonées ou encore plus soutenues ; vins de terrasse, vins de repas, vins d’un instant ou vins de garde, notre sélection est une ode à la diversité.
Un indice de plus de l’essor général de la tendre couleur, un peu partout dans le monde…
Et des efforts de qualité consentis pour ces vins qui, techniquement, n’ont rien de facile. Encore un petit effort, et seuls les cuistres oseront faire la fine bouche devant le rosé !

Fantini Farnese Cerasuolo d’Abruzzo DOC 2015 

fantini-cerasuoloRose aux intenses nuances qui rappellent la cerise, comme l’indique le nom. Cerasuolo vient en effet de cerasce, la cerise en dialecte des Abruzzes. Le fruit éclate au nez. Groseille, framboise et fraise, parfumés de poivre et d’une feuille de menthe, viennent le chatouiller les narines. La bouche onctueuse et gourmande offre volume et amplitude qui donnent un charnu succulent avivé par la fraîcheur. Le fruité n’en est que plus démonstratif, explose comme une grenade, puis mélange baies et agrumes, rafraîchit encore par les épices au goût de cumin et graine de coriandre. La longueur garde longtemps le goût du fruit.
Ce 100% Montepulciano de la région d’Ortona s’est récolté en octobre. La vendange a macéré 6 h, la fermentation a pris 15 jours. 5.00€  www.farnesevini.it
Colruyt

Gris d’Ardèche 2015 IGP Vignerons Ardéchois

VigneronsArdechoisGrisDArdecheIgpArdecheLumineux comme un quartz de la plus belle eau, il exhale des senteurs florales de boutons de rose et de jasmin. En bouche, le fruit se révèle. La framboise vient en premier, suivi d’un délicat jus de poire coloré de chair de bigarreaux. Un soupçon de fraise des bois et de pêche blanche ajoute au raffinement. Le poivre blanc et l’anis booste l’expression fruitée. Et puis, il y le minéral qui installe une tension des plus agréables.
Ce 100% Grenache qui pousse dans les sols rocailleux du sud Ardèche se récolte à l’aube. Pour la vinification, seul le jus de goutte est utilisé. 5.15 €   

http://www.vignerons-ardechois.com

http://www.wine4all.nl/

Gris de Grenache 2015 IGP Ardèche Domaine Vigier

vigierRobe abricot aux reflets nacrés, il respire l’épice et la fleur d’amandier. Et le fruit ? Il accourt, délicat, subtil, un soupçon d’abricot et de poire, un rien de groseille et de bigarreau, qui restent dominés par quelque effluve floral. En bouche, la fraîcheur s’installe avec franchise quoique contenue par une onctuosité qui lui donne un air cosy. Cette nervosité contenue dynamise toutefois plus la fleur que le fruit. C’est dit, ce gris campe sur sa subtilité.
Un Grenache mâtiné de cinsault dont les vignes poussent sur les sols à galets d’une ancienne terrasse fluviatile entourés de chênes verts. La fermentation alcoolique suit une macération pelliculaire. 3.80 € www.domaine-de-vigier.com

Rosé 2015 Côtes de Provence Miraval

MIRAVAL RoséDélicat comme un pétale de rose, il illumine le cristal de sa tendre couleur. Son nez hume la framboise et la sauge, un curieux mélange arbitré par la fraise. En bouche, le jus coule, certes plus élégant que gourmand. Il fuse en mille notes subtiles qui nous jouent un air de melon soutenu de poivre, d’abricot moucheté de grains de grenade, de papaye soulignée d’écorce d’orange. L’ensemble porté par une onde fraîche et sapide. La finale offre une nuance fumée comme l’ambre, quel raffinement.
Ce rosé assemble Cinsault, Grenache, Syrah et Rolle qui poussent dans les terrains calcaires établis partiellement en terrasses juchées à 350 m d’altitude. Les raisins vendangés le matin sont éraflés et pressés directement pour le Cinsault, le Grenache et le Rolle. La Syrah est vinifiée par saignée. Vinification à 95% en cuve inox et 5% en fûts avec bâtonnage. 16.90 http://miraval-provence.com
www.albodrinks.bewww.altavina.bewww.crombewines.comwww.palaisduvin.bewww.monardprovino.bewww.sobelvin.bewww.vaneccelpoel.bewww.justwine.be

AVGVSTVS Rosat Penedès 2015

Celler-Augustus-Forum---Augustus-C.S.-Rose-2011Ce n’est peut-être pas le plus catalan des rosés – il est issu de Cabernet Sauvignon (à 85%) et de Merlot; mais ce Penedès bio a séduit notre panel, d’abord par sa belle aromatique de groseille et de fraise écrasée, et surtout par sa structure et sa vinosité gourmande, sans oublier de beaux épices. A l’évidence, voici un rosé de table. Et qui a dit que la chair était triste?
Les Cellers Avgvstvs Forvm, au Pla del Mar, sur l’ancienne Via Domitia, sont réputés non seulement pour leurs vins (marque Avgvstvs, mais aussi pour leurs vinaigres de cépages, à la marque Forvm. 11.13 € www.avgvstvsforvm.com
www.labuenavida.be

Honoro Vera Jumilla 2015

HONROS14XF00750_normalAu Nord de Murcie, Jumilla est plutôt connue pour ses rouges de Monastrell, riches car gorgés de soleil (la variété résiste heureusement bien à la sécheresse). Mais on y élabore aussi des rosés, pour lesquels le Monastrell s’allie généralement au Tempranillo, alias Cencibel, voire à la Syrah, comme ici. Ce vin nous livre des arômes puissants de cerise mûre, de grenadine et de melon (un avant-goût de vacances !); mais ce qui nous le plus plu, c’est sa bouche aux accents  de réglisse et de laurier, un tantinet mentholée.
Honoro Vera est une marque du groupe Juan Gil, qui compte des bodegas aux quatre coins de l’Espagne.  8.90 € http://gilfamily.es/en/conocenos
www.adbibendum.net

Saint-Chinian rosé «Une et Mille Nuits» 2015 Canet-Valette

canet-valette-rose-vCe joli rosé de pressurage marrie le grenache pour moitié au tandem syrah/mourvèdre (à part égale) ; il n’a vu que de la cuve inox pendant à peine six mois. Sa teinte bien affirmée se balance entre le rose et l’orange. Porté au nez, on a l’intuition que ce n’est pas un petit freluquet né de la dernière mode ; ses pierres chaudes et sa pointe de garrigue annoncent une belle corpulence, ce que la bouche nous confirme sans hésitation. D’attaque franche et large d’épaules, il nous comble la cavité bien goulûment. Son expression fruitée montre de la rondeur tandis que son acidité donne la réplique ; carambole et papaye accompagnent le cortège, lequel se termine sur la délicate saveur minérale préalablement perçue au nez.  En conclusion, voilà un rosé bien terrien que la table réclame. www.canetvalette.com
www.vinolentus.be

Bordeaux Clairet 2015  Domaine de Fontenille
Stéphane Defraine

Château-de-Fontenille-ClairetLe clairet est en quelque sorte l’ancêtre des vins de Bordeaux ; bien avant les grands crus classés du Médoc, les Anglais en étaient friands. Depuis le moyen âge, le « French Claret » était pour eux synonyme de réjouissances. C’est dans cet esprit festif que Stéphane Defraine élabore son Clairet composé à 100% de cabernet franc. Il opère une macération pelliculaire de 48 heures, suivie d’une fermentation à basse température (16°) et d’un élevage sur lies fines. Sa couleur est soutenue et se range franchement dans le camp des rouges clairs. Dès le premier coup de nez, on comprend l’intention espiègle du breuvage, la framboise et la groseille « profusent » en tous sens. En bouche, c’est le carnaval des gourmands ; l’œnophile pointu abandonne ses questionnements et plonge sans remord dans ce jus  de pur plaisir où chaque lampée appelle la suivante. Ce clairet a un réel tonus et du répondant ; en guise de conclusion, il nous tend le bâton de réglisse qui signe à merveille sa finale. A table, du tendre veau et de jolies volailles le réclament ! 8.75€ www.altavina.bwww.davino.bewww.labonnebouteille.be

fontenille belleBonus d’info : au cours de la même dégustation, la cuvée « Belle Rosée de Fontenille » 2015 (en AOC Bordeaux rosé) s’est également fait remarquer mais sans qu’il n’y ait unanimité. Certains ont souligné sa droiture, ainsi que son caractère sapide et salin, laissant en bouche une impression fraîche, bien claquante. Un vin qui sera à l’aise sur les entrées froides à base de tomates et de poivrons grillés. 8.25€  www.altavina.bewww.justwine.bewww.wijnenzo.be
www.chateau-fontenille.com

Coteaux d’Aix en Provence 2015 «Classic» Rosé Château Pigoudet

rose-classicPropriété depuis 1992 de la famille allemande Schmidt, Pigoudet est une jolie bastide typiquement provençale  datant du XVIème siècle. Le vignoble de 40ha se niche  dans un magnifique paysage à la limite septentrionale de l’appellation, à 400 mètres d’altitude avec une exposition plein sud ; de plus, il bénéficie de la proximité de 120ha de forêt. On comprend pourquoi les romains avaient investi le lieu pour y planter de la vigne. L’œnologue et maître de chai Ivan Khougazian a bourlingué dans différents vignobles hors de France avant d’atterrir au Château Pigoudet; curieux et inventif, la recherche de l’expression aromatique est son credo. Pour cela, les vendanges se font de nuit et les raisins sont directement pressés. La température du jus de goutte est rapidement abaissée, proche de zéro degré, et ce jus séjourne sur ses bourbes en cuve inox pendant quelques jours (c’est la stabulation). Ce processus a pour but de favoriser la complexité aromatique. Suivent un débourbage net, une fermentation régulée de chaque cépage (70% Cinsault – 30% Grenache) en levures sélectionnées et un court élevage en cuves inox. La mise en bouteilles s’effectue après une légère filtration.
La cuvée «Classic» est l’un des cinq rosés du domaine qui, anciennement, était surtout connu pour ses rouges. Cette reconversion épouse la tendance du marché et les techniques utilisées sont elles aussi dans l’air du temps.
Le vin offre une jolie expression aromatique au service du fruité (agrumes bien mûrs, pêche blanche, mangue, fruit de la passion, etc.). En bouche, il se montre plutôt soyeux et frais ; ses saveurs sautillent joyeusement et nous laissent une impression aérienne bien agréable. Par contre, à l’aveugle, impossible de le situer géographiquement, il pourrait aisément provenir de Nouvelle Zélande ou d’un autre pays des antipodes. De plus, visuellement, il est presqu’incolore, à peine «taché» comme disent les Champenois ; dans une dégustation de vins blancs, il en piègerait plus d’un! 10-12€  www.pigoudet.com
www.comptoirdesvins.bewww.cavesstamand.beWijnen Demeyer Avelgemwww.oscar-resto.be

Mâcon Rosé 2015  Domaine Fichet

maconLe fond de l’air est frais, ce matin, dans le beau vignoble du hameau de Martoret, sur les terres d’Igé, non loin de l’abbaye cistercienne de Cluny. Quelques ruisseaux et étangs ponctuent d’agréables collines douces et attirantes. Ici  le gamay donne ce beau vin de teinte grenadine pâle. Le  nez est surpris par quelques premières notes minérales, puis viennent les de fruits rouges. La bouche vivace, expressive et complexe confirme le nez dans un premier temps, puis se pare d’élégantes notes gourmandes, mûres et  épicées. Caracolant entre élégance et rusticité, il se plaira auprès de quelques charcuteries, d’un jambon persillé ou  la volaille rôtie du dimanche farcie d’herbes fraîches. Il fait beau ce midi, le fond de verre est frais (la-hi-ho…). www.domainefichet.fr
www.dulst.bewww.sobelvin.beDeraeve

Cabernet d’Anjou 2015 Lacheteau

cabernet d'anjouIl y a des dégustations où tous les vins se ressemblent, et d’autres dans lesquelles les émotions se concentrent. Pas facile de sortir du lot, au cours d’une impressionnante série de rosés. Arrive un vin étonnant à la robe lumineuse, de belles notes de framboise et de groseille égaient un nez marqué d’une touche de rose thé. En bouche une sensation tendre, fraîche et rafraîchissante, avec ce qu’il faut de vivacité en compensation d’un moelleux badin. Une fin de bouche marquée de poivre blanc et d’écorce de mandarine. Étonnant Cabernet d’Anjou dont on notera le superbe rapport qualité-prix-plaisir. Pour l’apéritif, vos plats d’été, la cuisine asiatique ou sur un melon relevé de gingembre. 4.79€ Carrefour

Mas de Cadenet

Deux coups de cœur pour ce domaine situé en Côtes de Provence Saint Victoire (une des quatre zones avec indication particulière de l’appellation) ; nous sommes entre la Montagne Sainte Victoire et le Monts Aurélien, sur des sols plutôt argileux, plus ou moins calcaires par endroits, avec une bonne amplitude thermique grâce à l’altitude, et un mistral  qui assainit le vignoble. Le domaine (nommé d’après le cade, un genévrier sauvage, en provençal) compte 45 ha. Il est dans les mains de la famille Négrel depuis 1813. Les enfants Maud et Matthieu incarnent la 8ème génération de vignerons sur le domaine.  Rien d’étonnant, dès lors, que leurs deux rosés aient fait l’unanimité de notre panel.

Mas de Cadenet rosé 2015, Côtes de Provence, Sainte Victoire

Mas de Cadenet Rosé.NEUTRECette cuvée de base assemble 40% de grenache à 40% de cinsault et 20% de syrah, tous égrappés.  C’est un rosé de saignée, macéré et fermenté à basse température après débourbage. Robe saumon à reflets nacrés. Nez fruité-floral de groseille à maquereau, de fraise et de coulis de framboise, de pétales de rose, avec une pointe d’anis. Du fruit, on en retrouve aussi en bouche – des baies rouges, mais aussi de la pêche et du melon ; le tout, très frais. L’ensemble est très équilibré, sur une structure minérale élégante. Finale aromatique.

Mas Négrel Cadenet rosé 2014, Côtes de Provence, Sainte Victoire

cadenel negrelCette cuvée de prestige  – un vrai Grand Rosé de Provence – mérite de reposer quelques années avant d’être dégustée. Elle assemble 40% de grenache,40% de cinsault et 20% de syrah ; le rendement ne dépasse pas 35hl/ha. Il s’agit là aussi d’un rosé de saignée, qui effectue sa fermentation alcoolique et malolactique en fûts de chêne – bref, une vinification à la Négrel.
La robe saumonée présente quelques reflets ambrés; le nez est encore dominé par le bois : ce serait de l’infanticide que de le boire aujourd’hui. Sous ces notes boisées, on trouve cependant pas mal de fruit (fraise, framboise, orange sanguine, et gelée de coing) ; la bouche puissante présente elle aussi un concentré de fruits rouges, dans une coupe de crème glacée à la vanille. La finale est longue et complexe – on aime en particulier sa jolie amertume.  Un rosé de grande gastronomie. Un rosé à la  Cézanne. www.masdecadenet.fr
www.la-cave-des-sommeliers.comwww.feys-vanacker.bewww.noordmanwijnimport.nlwww.heisterkamp.com/wijnkoperswww.alloboissons.ch

Johan Degroef, Hervé Lalau, Jean-Michel Jaeger, Daniel Marcil, Philippe Stuyck et Marc Vanhellemont

Pour accéder aux autres Dossiers IVV, cliquer ici 

article

 

Laisser un commentaire