Salon Millésime Bio 2022

Cinq très gros coups de cœur

Domaine Eugène Meyer, Alsace

Ce domaine de 13ha, situé à Bergholtz dans le sud du vignoble alsacien, est en biodynamie depuis 1969 : in vrai pionnier en la matière donc. Xavier, le petit-fils du fondateur, épaule désormais son père. On sent déjà sa patte dans l’évolution vers des vins très contemporains par leur tension, leur fraîcheur, leur minéralité. Ainsi en est-il du G.C. Spiegel au sol marno-gréseux qui malgré 5 g.de sucre résiduel, offre en bouche finesse, élégance et subtilité aérienne du grès associées à la puissance et au gras qu’apporte la marne. A retenir aussi la Cuvée 49, la dernière-née, qui assemble les raisins de 3 parcelles sur le Spiegel. Cet assemblage à la fraîcheur saline marie harmonieusement l’élégance du riesling, l’intensité généreuse du pinot gris et le la puissance du gewurztraminer dans une matière complexe. A quand la complantation ?
https://www.eugene-meyer.fr/

Weingut Sander,  Rheinhessen

En viticulture bio depuis 1955, ce domaine allemand des bords du Rhin travaille des vignes implantées sur les sols de loess avec roche mère calcaire sous-jacente qui entourent Mettenheim. Stefan Sander, qui a suivi une partie de son éducation en Afrique du Sud, fait partie de la troisième génération à œuvrer au domaine.  Tous les vins sont aujourd’hui produits en biodynamie. Son Riesling Reserve 2018 m’a séduit par grâce à ses notes citronnées et de poivre blanc mais plus encore par sa droiture, sa fraîcheur saline que viennent habiller une certaine ampleur. De la profondeur et de la persistance sur le grain calcaire complètent la personnalité de ce beau vin.
https://www.vinikusenlazarus.be/NL/winedomains.aspx

Château de Jonquières,  Terrasses du Larzac

Le passage de génération en 2014 a fait le plus grand bien à ce domaine au 8 ha de vignes. Le Château de Jonquières qui a toujours été transmis dans la même lignée familiale depuis ses origines au 12e siècle, doit être le plus vieux domaine viticole et familial de la région. La cuvée La Baronnie 2020 en blanc marrie avec bonheur grenache blanc et chenin plantés sur un sol de cailloutis argilo-calcaire. Le premier apporte la rondeur, la gourmandise, le second la finesse et la fraîcheur. Au nez éclatent des arômes de fruits à chair blanche ainsi que de tilleul. Le vin offre une belle allonge avec en finale de fins amers épicés.
https://www.winery.be

Les Carabiniers,  Lirac

Le domaine des Carabiniers s’étend sur les appellations Tavel, Lirac et Côtes-du-Rhône avec au total 50 hectares de vignes sur des terroirs de sable, lauzes et galets roulés sur la rive droite du fleuve. La cuvée Lirac rouge 2021, 50% grenache, 25 mourvèdre et 25 syrah d’âge moyen de 35 ans en biodynamie offre de délicieux arômes de cassis, d’épices douces, de garrigue dans une matière très juteuse autour de tanins structurants, une bouche ne manquant ni d’élégance ni de fraîcheur grâce à des dates de vendanges choisies pour éviter la surpuissance solaire typique de la région. Belle persistance sans chaleur alcool.
https://www.biodynamicwine.bio/appellation-lirac

Terra Vita Vinum, Anjou

Repris à la famille Richou par Luc Briand, originaire de la région, et Bénédicte Petit, un couple fou de vins, le domaine Terra Vita Vinum est né en 2019. Le vignoble s’étend sur une trentaine d’ha répartis sur sept terroirs différents en AOP Savennières ainsi que de l’autre côté de la Loire sur les AOP d’Anjou. On y trouve une dominante de schistes variés, mais aussi différentes roches volcaniques tels rhyolites, spilites, phtanites.  Les vins expriment parfaitement cette minéralité avec des matières tendues, d’une grande énergie. Dans la cuvée Terre de 3 par exemple les différents schistes et la roche volcanique se marient parfaitement en 2019 et stimulent le chenin pour livrer un nez complexe avant une bouche à la fois minérale et gourmande avec une finale très tonique. La parcellaire Grand Vau 2020 marie classe, relative ampleur et fraîcheur minérale.
https://www.terravitavinum.fr/fr

Laisser un commentaire