Trois perles de la couronne de Lionel Osmin

24/08/2016 - Lionel Osmin & Cie, à Pau, c’est un homme passionné, un homo-vinificator ludens, une équipe et une mission: révéler la beauté et la diversité des vins du Sud-Ouest, de Marcillac à Irouléguy.

Ce qui passe notamment par des cépages locaux, plus ou moins méconnus, qu’Osmin entend honorer au travers de sa gamme “Conservatoire”: l’Ondenc, le Mauzac, l’Ekigaïna, le Prunelard et l’Abouriou.
Notre panel a retenu trois cuvées sur les cinq, un blanc et deux rouges.

Mauzac 2015, Gaillac, Lionel Osmin & Cie

MAUZAC BLANC
Le Mauzac est un cépage à maturité tardive qui serait originaire du village de Meauzac, près de Montauban. Bien il ait été souvent remplacé par des variétés bordelais, il reste le cépage blanc emblématique des vignobles bords du Tarn, et notamment à Gaillac, grâce à sa polyvalence.
Ici, il s’agit de ceps de 20 à 30 ans, plantés sur argiles et calcaires, sous l’influence du vent d’Autan, en climat à dominante atlantique, donc, mais avec une petite tendance méditerranéenne.
Le vins est fermenté en cuves thermorégulées avec bâtonnage régulier des lies.
Robe claire à reflets verts. Nez très frais de pommes granny et de fleurs de sureau. Beaucoup de fraîcheur en bouche – cette cuvée n’a pas fait de malo, on pense à des  pommes mûres au sucre brun et à du coing . Juteux avec une jolie petite amertume en finale.

Abouriou 2015, Côtes de Marmandais, Lionel Osmin & Cie

ABOURIOU
Aboriu veut dire précoce, en langue d’Oc. Cette variété à la maturation rapide est de filiation encore incertaine – on l’appelle parfois Gamay du Rhône, mais aussi Malbec argenté; une chose est sûre, cependant:  on ne le trouve plus que dans sa région d’origine, entre Lot et Garonne.
Celui qui nous intéresse est issu de vignes de 24 ans plantées sur la rive gauche de la Garonne, sur des argiles, des calcaires, ou sur des boulbènes graveleuses. Récoltés à la mi-septembre, les raisins ont d’abord subi une macération à froid, puis 3 semaines de fermentation. Puis 10 d’élevage. 25% en barriques et le reste en cuves inox.
Robe sombre, presque noire. Au nez, de la myrtille et du cassis. En bouche; on a affaire a un vin serré, corseté et puissant, au fruit tout en tension, et aux tannins lisses; la finale, elle, est longue et très juteuse. Un vin qu’on voit bien sur une pièce d’agneau rosé.

Ekigaïna 2015, vin de France, Lionel Osmin & Cie 

EKIGAINA ROUGE
Ekigaïna veut dire “quintessence du soleil”, en basque. C’est aussi le nom d’un cépage, croisement du tannat et du cabernet-sauvignon. Ici, il pousse depuis 20 ans sur des coteaux exposés au Sud, sur des sols de calcaire et d’argiles mêlés. Après la vendange, à la mi-octobre, les raisins ont d’abord subi une  macération à froid, puis trois semaines de fermentation avec remontage. Puis, encore 10 mois d’élevage en bois.
Jolie robe d’un rouge profond. Nez très expressif de Monchéri et de framboise. La bouche est souple, avec un soupçon de moka, les tannins peu marqués et bien arrondis; la finale revient sur les fruits rouges. Amenez la charcuterie!
www.osmin.fr

www.christiaens-wijnhuis.be – www.wijnhuiseddyremans.be –  www.vinjorood.com –www.facebook.com/EauDeDieuWines  – www.chateaucongo.be –  www.gramolere.be – ww.feliciawijn.be – www.wijnenpuro.be – www.lacavedugone.com  – www.vinsetcompagnie.be – www.pinart.be – Thierry Martin Cru Wine  – http://drankenclaessens.be – www.verlindendrinkanddiscover.nl   – Johan Masco/Heppen – Vieilles Vignes/Neerpelt – Place Douze/Halen – Zeno-Wines/Vollezele – Erkens Vins/Berneau – Tilkin Elisabeth/Herstal – La Tentation du Vin/Presles

Johan De Groef

Pour accéder aux autres «Portrait», cliquer ici

OSMIN__portrait_equipe__Chambre_d_Amour41

Laisser un commentaire