Vinos de las Canarias

Est-ce encore l’Europe ou sommes-nous déjà en Afrique ?
Si l’archipel des Canaries adopte la latitude marocaine, son statut de province autonome espagnole la voit à nos portes.

L’histoire de la vigne

Elle y débuta vers la fin du 15es après que l’île fut conquise par les Espagnols. Les Guanches, peuple autochtone, n’avait semble-t-il aucun penchant pour la bachique liane. Colons espagnols, portugais, français et italiens apportèrent ceps et modes culturaux dans leurs bagages, comme ils le firent par après en Amérique. Vers la fin du 19es, lorsque le phylloxéra anéantit les vignobles continentaux, l’éloignement (1.000 Km des côtes espagnoles) épargna celui des Canaries. Aujourd’hui, les vignes y sont toujours non greffées et offrent de nombreuses variétés disparues ailleurs.

Aujourd’hui

N’oublions pas que les Canaries jouissent d’un climat exceptionnel, il y fait toujours beau avec des moyennes de températures qui oscillent en hiver de 22 à 24°C et en été de 24 à 26°C, bref, un climat tempéré tout au long de l’année. Chaque île offre toutefois des variantes selon leurs altitudes, la proximité du continent africain, l’influence des Alizés auxquels s’ajoutent les nuances géo-pédologiques. Toutes sont volcaniques, mais d’un âge différent, de très ancien à récent, La Palma a encore connu des éruptions en 1970. Les sols volcaniques sont très fertiles quand ils sont anciens, mais peu quand ils sont récents. Lanzarote par exemple était jadis prospère mais une éruption en 1730 longue de plus de 6 mois a obligé la population à abandonner l’île recouverte de lave. Cette nouvelle lave a toutefois permis de reconstruire ces vignobles caractéristiques de l’île avec ses murets circulaires. Un système qui avec son creux évite l’évaporation et protège du vent.

Cépages autochtones

Ceux-ci offrent une véritable carte de visite à la viticulture canarienne. Carte de visite qui aujourd’hui jouit de la tendance ‘cépages oubliés’ de plus en plus recherchés autant par les professionnels que par les amateurs éclairés. Les quelques bodegas jouent cette carte-là et c’est tant mieux !


À Tenerife

D.O. Abona

Créée en 1995, la D.O. Abona, au sud de Tenerife reste assez discrète. Le contraste, ce sont les grandes différences d’altitudes de l’île. Elle abrite les vignobles les plus élevés d’Espagne et culminent à 1.700 m d’altitude dans la commune de Vilaflor. Le climat y est sec et très ensoleillé. Environ 1.200 vignerons y cultivent principalement du Listàn blanco mais y ajoutent de plus en plus le Gual, le Verdello, la Malvasía, le Sabro et le Bermejuelo. Les 40% restants sont des cépages rouges, mettant en évidence le Listàn negro et le Negramoll et d’autres encore.

Altos de Trevejos

Fondé en 2012 par les familles Alfonso et Cabrera, il se situe à 1300 m d’altitude à Los Llanos de Trevejos sur la commune de Vilaflor. Installé sur le versant sud du Teide, il connait la plus forte insolation au monde. Les 23 ha de vignes se partagent entre cépages blancs, Listán blanco, Verdello, Albillo Criollo, Malvasía et Moscatel de Alejandría et cépages rouges, Baboso Negro, Vijariego, Listán Prieto et Syrah.

Tr3vejos 2018 Tenerife DO Abona Vilaflor Altos de Trevejos BIO
La robe vert jaune exhale des senteurs d’ananas et de mangue, de fenouil et d’anis. En bouche c’est son onctuosité qui nous charme en premier, du moelleux avec une belle fraîcheur, celle des cédrat et citron jaune, avec des notes de rose et de fleur d’oranger. Il adopte aussi cette tension minérale génératrice qui booste le caractère frais du vin. De l’élégance…
Les Listán blanco vieilles vignes poussent dans un sol limono-argileux sur roche volcanique orienté au nord. Vendanges manuelles, pressurage léger et fermentation à l’aide de levures indigène en cuve inox. Élevage de 12 mois en barriques de chêne français.

Tr3vejos 2018 Tenerife DO Abona Vilaflor Altos de Trevejos
Robe grenat moyen au nez de prunelle sauvage, de marasquin, puis de gelées délectables de framboise et de cerise légèrement poivrées. La bouche délicate, aérienne, légèrement fumée, aux tanins légers mais serrés, nous donne d’emblée une impression suave et très épicée, relevée de laurier sauce et rafraîchie de menthe et d’estragon. La longueur fait le même chemin aromatique, mais à l’envers.
Les Listan Prieto vieilles vignes poussent dans un sol superficiel limono-argileux sur roche volcanique et exposé au nord. Vendange manuelle égrappée, macération en cuve inox avec remontages. Malo et élevage de 12 mois en demi-muids de 500L. Affinage en bouteilles de 12 mois supplémentaires.
www.altosdetrevejos.com

D.O. Vallée de l’Orotava

À l’ouest de l’île, la Vallée de l’Orotava assez éloignée de la mer, offre un climat plus nordique, humide et de venteux. Autrefois, c’était le berceau des vins doux illustré par la Malvasia, Aujourd’hui, ce sont les Listán Negro et Blanco qui prédominent. Les parcelles s’étagent de 400 et 800 m et partagent le paysage avec les bananeraies de la côte. La D.O Valle de la Orotava, d’une superficie de 650 ha naît en 1995. Une quinzaine de bodegas y recueillent les raisins d’environ 600 petits producteurs. Située sur la vallée du rift à laquelle elle doit son nom, ses sols y sont volcaniques et les pentes montent jusqu’à 800 m.

Atlante

La bodega subit une influence maritime incontestable due à sa proximité avec l’océan, à peine quelques kilomètres. Son vignoble repose sur un sol volcanique et la cave familiale poursuit la même philosophie que les grands-parents qui l’ont installée, élaborer des vins authentiques, sans artifice, issus de cépages autochtones et fermentés avec des levures indigènes.

Atlante 2019 DO Valle de la Orotava (Tenerife) Quinta de San Antonio
Un jolie robe vert jaune au nez de banane parfumée de muscat, de papaye au poivre, de pâte de coing bien poivrée. La bouche au léger frisant qui apporte du peps développe des arômes de poire et de prune, puis on retrouve les fruit senti tout en y ajoutant de la figue blanche et de la rose, le tout bien souligné d’une longue note saline. Frais et complexe.
Assemblage de Listán Blanco de Canarias et Albillo Criollo âgés de 20 ans qui poussent dans un sol volcanique. Vendange manuelle, fermentation de 21 jours et élevage de 12 mois, embouteillage sans filtration.

Atlante 2019 DO Valle de la Orotava (Tenerife) Quinta de San Antonio
La robe grenat clair s’entoure de volutes de fumée, notes d’évolution qui évoque les feuilles mortes, la morille et le cuir avant de proposer des gelées de fruits rouges très poivrées.
La bouche paraît simple, mais son caractère apparaît petit à petit, un vin assez léger, aux tanins très fins, à peine marqués. Un vin très fluide qui libère une foule de baies fruitées acidulées. La fraîcheur aussi surprend dopée par une subtile amertume qui rappelle la réglisse. Avec des airs de Pinot Noir
Les Listán Negro ont plus de 80 ans et poussent dans un sol volcanique basaltique mélangé d’argiles. Vendange manuelle, fermentation en lagar ouvert durant 10 jours, élevage de 12 mois en demi-muids de chêne français de 600L, non filtré à la mise.
www.vinosatlante.com

D.O. Taroconte-Acentejo

La région de Taroconte-Acentejo, au nord de l’île, cultive ses vignes en terrasses, entre 100 et 1000 m, sur un sol volcanique. C’est la première région qui a obtenu Denominación de Origen en 1992. C’est aussi la zone la plus densément cultivée de l’archipel avec plus de 1800 vignerons et qui englobe le plus grand nombre d’ha. Le climat y est relativement doux, mais par contre brassé par les vents atlantiques et africains. Le Listán blanco, le Marmajuelo et la Malvasía pour les blancs et le Listán negro et le Negramoll pour les rouges dominent l’encépagement.

Linaje del Pago

Ou hommage à la terre, la bodega se crée en novembre 2017. Elle se situe dans la municipalité d’El Sauzal, à 300 m d’altitude et possède 3 ha de vignes.

Rosa Palo 2020 Tacoronte Acentejo DO Linaje del Pago
Rien qu’à l’œil ce rose bonbon interpelle et intrigue. De plus, le nez embaume les bonbons comme autant de cuberdon ou tout un sac de friandise fruitées. On est vraiment impatient d’y goûter. La bouche douce offre un frisant qui vient équilibrer la douceur, celle des gelées de framboise et de fraise, l’agréable suavité de la grenade en sirop léger. Un vin rose et croquant qui ne laisse guère indifférent.
Les Listán negro viennent de la partie supérieure de la région de Tacoronte Acentejo. Macération à froid, élevage en cuve.

Tinto 2020 Tacoronte Acentejo DO Linaje del Pago
Robe rubis violet, un nez un peu fermé qui demande quelques girations dans le verre pour exprimer ses notes de fruits rouges et noirs bien épicés. La bouche débute saline, c’est surprenant, mais pas désagréable du tout. Les tanins bien présents, mais bien juteux libèrent des jus frais de cerise et de fraise noires, de cassis et de mûre, le tout bien poivré. Un vin original.
Les Listán negro viennent de la partie médiane de l’appellation.
http://linajedelpago.com/

D.O. Lanzarote

C’est la dénomination la plus orientale de l’archipel des Canaries. On pourrait croire son paysage lunaire sur les hauts volcaniques de la Geria. Proche de l’Afrique, son climat varie peu, comme la température moyenne de 23°C. Il y pleut que 13 jours par an, malgré ça la vigne s’y porte bien. Le feu, le vent et la roche y créent des conditions extrêmes d’où naissent des vins au caractère et à la personnalité marqués, avec lesquels on découvre l’âme de cette terre volcanique.

Bodega Vulcano

La bodega a vu le jour en 2009, sa philosophie se dédie à l’élaboration de vins jeunes et se met en scène dans son concept de Bodega-Boutique. Elle se situe à Tías, au centre sud de l’île, entre océan et volcans.

Malvasia Volcánica seco 2019 Vulcano de Lanzarote DO Lanzarote Bodega Vulcano
Doré vert, le nez légèrement fumé avec des éclats de silex, de la pomme verte et du citron vert, de la pêche blanche et de la mangue voilà déjà qui attire l’attention. La bouche tendre doit contenir un rien de sucres résiduels qui en fait un seco tendre. Mais une impression tannique apporte du relief à la texture couplée à une fraîcheur renforcée par une note saline qui évoque les embruns le recadre bien. Ce duo met en évidence les arômes de litchi, de coing, de bigarreau et de cédrat dont l’amertume rafraîchissante termine agréablement la dégustation.
100% Malvasia Volcánica qui poussent à 1.300 m dans des rofe, le nom des ponces volcaniques que les viticulteurs ont creusées pour retrouver en-dessous le sol des argiles fertiles. Vendange manuelle, macération à froid, élevage en cuve. 16€

Tinto 2018 Vulcano de Lanzarote DO Lanzarote Bodega Vulcano
Pourpre violet au nez très fumé avec des accents de laurier, de poivre de la Jamaïque, de cerise et de framboise. La bouche ample et fraîche, à l’impression viandeuse, du fumé, le rien de carbonique qui avive la fraîcheur épaulée par la présence encore marquée des tanins, ce qui lui donne d’emblée un petit air rustique qui ne nous déplaît guère. Ce vin de caractère est bien plus généreux qu’on ne croit, les fruits sont multiples et juteux et bien intégrés dans la masse tannique. Un vin expressif qu’il faut apprivoiser.
100% Listan Negra vendangé manuellement, fermentation en cuve inox et élevage de 3 mois en barriques de chêne français. 15,40€
www.bodegavulcano.com

Bodega El Grifo

Installée dans la région de Masdache, au sud-est de l’île, El Griffo, créé en 1775, est la plus ancienne propriété viticole des îles Canaries. Ce sont les frères Juan José et Fermín Otamendi Rodríguez-Bethencourt, cinquième génération de la même famille, qui ont relancé la bodega en 1982. Le vignoble sur un sol volcanique recouvert d’un manteau de cendres (picón) issues des dernières éruptions de 1730-1736 s’étend sur 61,5 ha auxquels s’ajoutent les raisins de 300 vignerons de l’île. Les vignes en pied franc (pas de phylloxéra) sont protégées des alizés dominants par un mur de pierre volcanique. La densité de plantation est d’environ 950 plantes par ha, et se caractérise par l’absence totale d’irrigation

Lias 2018 DO Lanzarote Bodega El Grifo
La robe jaune vert au nez fumé nous livre des impressions de biscuit grillé et une belle corbeille de fruits où se reconnaissent la poire, la pêche jaune, la figue blanche, mais aussi le cherimonia, certes moins connu mais bien savoureux. La bouche croquante, bien fraîche avec son très léger frisant, nous offre un petit bouquet de verveine et de violette, puis mord les chairs charnues d’une poire et d’une pêche soulignée d’un trait anisé. Une impression tannique assoit le vin, son léger relief vient renforcer la fraîcheur. À la fois dense et élégant, il plaît !
100% Malvasia Volcanica, vendange égrappée et macération pelliculaire pendant 6 heures avant pressurage. Fermentation au départ en cuve inox et terminée en demi-muid de chêne français neufs de 500L pour y rester 3 mois sur ses lies bâtonnées, avant son élevage de 12 mois en cuve inox toujours sur lies, plus encore un affinage de 3 mois en bouteilles.
19,50€

Ariana 2017 DO Lanzarote Bodega El Grifo
La robe grenat au nez particulier qui respire les cerises macérées teintées de d’algues et d’iode. Il y a aussi ce trait d’encre de seiche enrichie de prunelle et de lichen. La bouche est d’une fraîcheur inattendue. Presque vive, elle réveille les papilles et leur déverse tous les parfums sentis. Ils s’entrechoquent, tentent de trouver chacun une petite place au sein de la masse tannique serrée. Il lui reste un potentiel immense qu’on a hâte de découvrir d’ici quelques années.
Assemblage de 60% de Listán Negro et 40% de Syrah, malo en demi-muids de 500L et élevage de 6 mois en barriques de chêne. 22€
https://elgrifo.com/

Une gourmandise pour la fin

Bodega Platé

Depuis plus de 10 ans, la bodega produit le premier et le seul vin de banane des îles Canaries (IGP). Pourquoi du vin de banane, simplement à cause du changement de règlementation européen, les mensurations de la banane canarienne ne correspondaient plus aux exigences de la communauté qui a privilégié l’africaine. Trop petite, elle s’est retrouvée coincée sur son île.

Platé vino de Platano Canary Island
Robe jaune brillant, un nez de bonbon à la banane qui auraient trempées dans un peu de rhum. La bouche légèrement sucrée, des arômes de rhubarbe confite, de pêche jaune, d’abricot, de mangue et bien entendu de banane. Ce vin de fruit fait un peu penser à la liqueur Izarra, en version fraîche, onctueuse et assez flatteuse et surtout très originale.
Les bananes cueillies et épluchées sont triturées pour obtenir une purée. Purée pressée qui va fermenter sans ajout d’eau. Il faut entre 3 à 4 kg de banane pour 1 litre de vin qui titre 12%, pour une acidité totale de 7 g/L et 35 g/L de sucre. Un producto 100% Canario

Platé Pasion Frizzante platano y fruta de la pasión
La robe blanc vert se parfume certes de senteurs de banane, mais il y a tout de suite autre chose, du litchi, de la groseille blanche, puis l’évidence, le fruit de la passion. Le frisant presque pétillant, avec ses bulles qui nous picotent les papilles avec insistance, histoire de nous faire découvrir toute la suavité, la gourmandise et l’originalité de ce duo de choc douceur de banane et fraîcheur du fruit de la passion. En plus, cette boisson amusante, certes sucrée mais pas trop, titre 5,5°. De quoi se laisser convaincre. 6€
https://bodegasplate.com/

Surprenant et envoûtant les vins des Canaries et doublés d’une très belle qualité. Ce qui nous manque encore, c’est d’y aller.

Autres Dossiers IVV, cliquez ICI

Laisser un commentaire