Champagne Palmer et Brie de Meaux

10/12/2019 - Palmer des Champagne Palmer & Cie, une gamme fraîche et savoureuse qui alimente l’inspiration. Dès lors, l’idée de marier leur Vintage 2012 avec un Brie de Meaux semble pour la fin d’année des plus indiquée.

Pourquoi un Brie accompagné d’un champagne avant le dessert?

Lors des repas de fin d’années ou d’autres pendant l’année, quand nos papilles fatiguées par la longueur du festin arrivent aux fromages, elles calent généralement, se disent usées par l’accumulation des agapes et par conséquent dans l’impossibilité de goûter à tous les fromages du plateau, bien souvent trop richement paré.

Mais changeons la donne et imaginons une roue de Brie. Seule, sans fioriture, ni quelconque concurent, elle illumine la table comme une lune pleine. Bien alignées, les flûtes étincellent comme mille feux, redonnent vie à la fête. L’ambiance change, un revirement s’opère et chacun veut une part de cette simplicité qui, entre nous, a de la gueule.
Et nous rafraîchit merveilleusement avant d’attaquer pour le dessert…

Vintage 2012 et Brie de Meaux

Comme un conte de noël, que l’on peut transposer

Son histoire s’est perdue dans la nuit des temps, mais il illumine cette nuit comme une douce lune. Il est là, ce beau bébé d’un mois.
Bien fait et tendre, il est là, étendu dans la paille. Comblé de vertu, il restera toujours modeste.
C’est un roi dans une étable.
Aimé des empereurs comme des plus humbles, il a prêché l’égalité avant qu’on ne la soupçonne possible.
C’est un printemps en hiver, la fraîcheur en été, c’est de la terre d’automne.

Allons tous lui rendre hommage. Paysan au nez rouge ou citadin trop pressé, jouvenceau potelé ou vieillard dégarni, vagabond tatoué ou damoiselle endimanchée, se délectent rien qu’à y penser. 


Et puis vient le prince, le mage des béatitudes, champenois à la robe de soie jaune nacrée, surpiquée de perles fines et délicates.
De grande noblesse, expressif, le Champagne Palmer Vintage 2012 n’a rien de surfait.
Tout chez lui respire la grandeur et la générosité, le pas souple, la bouche ample, très croquant, plein de sève et de belle longueur.
Il dispose pour cette nuit de fête d’une multitude de présents, de la brioche au beurre salé, de la frangipane, des gelées de groseille et de citron, une nuée de fruits confits, des mirabelles et de l’ananas, charme gourmand qui ne laisse guère indifférent.

Érudit, aux poèmes subtils et légers, il est le diapason qui donne le ‘la’ d’une symphonie magique.

Parlons du Vintage

Millésimé comme son nom l’indique, ce Palmer 2012 offre un nez minéral au fruité légèrement brioché.
Fruits qui confits se répandent en bouche pour la plus grande joie des papilles. Certes quelques agrumes, suite d’arômes qui correspond bien à la signature de la Maison, viennent d’emblée rafraîchir la suavité fruitée. La poire, la mirabelle, l’ananas pour la note exotique, la rhubarbe pour celle de chez nous, caracolent sur l’impression tannique que révèle la texture, soyeuse avec un grain comme un crêpe de Chine.

Cela donne du souffle et un relief qui font s’envoler les saveurs. Quelques cristaux de sel viennent en final rebooster l’élan aromatique.
Un champagne de charme qui se prête avec bonheur aux accords comme avec le Brie de Meaux, mais qui sied tout autant à l’apéritif.
Cette cuvée a été crée lors de la fondation des Champagne Palmer & Cie en 1947.
Elle assemble presque à part égale cépages rouges et blanc, soit Pinot Noir et Chardonnay issus des Premiers et Grands Crus de la Montagne de Reins, Verzenay, Villers-Marmery, Mailly-Champagne et Trépail.
Il reste 6 ans sur lattes et avoue un dosage de 8g/L ce qui renforce son côté charmeur.

Palmer

On pourrait l’appeler coopérative puisque Palmer & Cie a été fondé par la réunion de sept propriétaires de la Montagne de Reims au sortir de la deuxième guerre. Le nom Palmer pour la consonnance anglo-saxonne et l’idée d’en faire une entité taillée pour l’export. Les choses, comme on pouvait s’en douter, se sont vite arrangées avec l’éponyme château bordelais, pas de bulles pour ce dernier et pas de vins tranquilles pour le champenois, un compromis à la belge quoi. Palmer n’est pas énorme, ni petit avec ses 750.000 bouteilles produites qui partent pour les trois quarts à l’étranger. Son avantage aujourd’hui c’est d’être pour l’essentielle planté face nord de la Montagne de Reims. Le réchauffement climatique a moins d’incidence sur la fraîcheur des vins. Vins de Champagne qui aiment un long mûrissement sur lattes comme en témoigne les 4 à 5 ans du Brut Réserve.
Comme dit plus haut, Palmer & Cie, c’est toute une gamme, on s’en reparle fin janvier, après nouvel an.

www.champagne-palmer.fr
www.hetwijnmagazijn.bewww.wijnen-dekok.comwww.vivelevin.behttps://lambrechtwijnen.be/www.b-en-co.be-  www.twinus.be

Marc Vanhellemont

Pour accéder aux autres « Accords IVV », cliquer ici

Laisser un commentaire